Du nucléaire au politique : l'ironie des célébrations de catastrophes ou quand les leçons ne servent à rien.

Publié le par LeTerrien

Il y a 25 ans la catastrophe de Tchernobyl à fait l'effet d'une bombe.

La dangerosité extrême du nucléaire civil n'était plus qu'un discours et devenait une réalité tangible. Cette mise en garde terrible aurait dû faire prendre conscience du danger extrême que courent les peuples avec cette industrie qui joue avec le feu et ne maîtrise pas totalement la sécurité en cas d'accident.

En 2011, deuxième avertissement avec la centrale de Fukushima au Japon. Les dirigeants des pays de la planète ne semblent pas réaliser la gravité de la situation.

Jamais deux sans trois, et le prochain scénario de catastrophe nucléaire pourrait avoir une ampleur d'apocalypse.

Compte tenu du nombre de réacteurs nucléaires (444 ) dans le monde, il suffirait d'un enchaînement de phénomènes naturels ou climatiques imprévisibles (séismes, tsunamis, sécheresses, tempêtes, ouragans, pluie de météorites, etc. …) pour que cette fois là un désastre en chaîne ne soit plus maîtrisable du tout.

Prendre le risque, après deux avertissements significatifs, de continuer le nucléaire est inconscient et dément. De grandes catastrophes naturelles peuvent se produire et éliminer beaucoup d'individus, mais ne remettraient pas en cause la vie sur la planète. Or, avec le nucléaire non maîtrisé, et certes dans le pire des scénarios, on ose imaginer la fin du film.

Pour un confort exagéré d'une petite partie seulement d'individus, qui en plus gaspille bêtement et inutilement l'énergie, le risque pris est inconsidéré pour tous.

Sortir du nucléaire le plus rapidement possible, quitte à changer les mauvaises habitudes surtout des pays riches, est indispensable, et vital et non discutable pour des esprits évolués et responsables.

Il est impensable que pour les intérêts d'un tout petit nombre nos dirigeants ne prennent pas la décision d'arrêter de jouer avec la vie sur terre.

Que toutes les personnes censées et qui ne peuvent plus croire les mensonges qu'on leur vend, ne votent plus pour un élu qui ne s'engage pas clairement pour la fin du nucléaire.

 

 

Il y a 30 ans, le peuple français devait encaisser une autre catastrophe, moins dangereuse pour la survie, mais néanmoins très néfaste pour le bien-être des citoyennes et des citoyens : « l'élection de François Mitterrand ».

Les dirigeants du parti socialiste en fond tout un patacaisse ne sachant pas quoi faire de mieux pour trouver des électeurs.

Mitterrand le premier président de droite, après Vichy et l'Algérie française, qui se présente avec la bannière de « gauche ». Voilà un ex président de la République que les dirigeants socialistes glorifient alors même qu'il n'a rien fait de valable, si ce n'est pour lui.

La République il en a bien profité, pour assouvir sa soif de pouvoir, sa soif de sexe (Tonton aimait ça et tout le monde le sait), sa soif de gloire et de postérité. Examinons ce que ce citoyen au-dessus des lois a fait.

  • A son arrivée c'est vrai, le gouvernement a augmenté les prestations sociales, les salariés sont passés de 40 à 39h par semaine (c'est énorme) puis la cinquième semaine de congés payés. Rappelons-nous du contexte de 1981: le parti communiste était encore assez puissant avec plus de 15% d'électeurs. De plus ce que l'on nomme « extrême gauche » et qui n'est que la gauche et qui n'a rien d'extrême, représentait elle-aussi bon nombre de voix ayant servi à l'élection du président.

Dans ces conditions bien précises, Mitterrand ne pouvait pas faire moins que ces petits coups de pouces pour cette frange de l'électorat. C'est donc le PC et les vrais partis de gauche qui ont obtenu ces résultats.

  • L'abolition de la peine de mort; non seulement ce n'est pas une avancée mais un recul, une lâcheté de la part de Mitterrand, et cela n'a germé dans son esprit que par son envie extrême de passer à la postérité.

Ne plus rendre justice aux victimes et à leurs familles en épargnant des individus qui ont commis des crimes et des atrocités et qui de part leur dangerosité sont irrécupérable pour la société, vous parlez d'une avancée! Surtout qu'au même moment il est fier et le dit dans une interview télé, que la France grâce à lui vend encore plus d'armes de guerre (pour tuer des femmes, des enfants, des innocents), mais ça c'est loin, c'est atroce par contre cela permet d'avoir une balance du commerce extérieur bénéficiaire.

Tu parles d'une mentalité, un intellectuel des mes...

  • Pas d'exécutions capitales officielles. Mais la mort par accidents ou suicides, bien sûr rôdent dans son environnement proche (De Grossouvre – Bousquet – Bérégovoy – Coluche – Jean Edern Hallier) .

Qu'a fait exactement le pouvoir français sous l 'égide de Mitterrand au Rwanda? (rappel : un génocide de 800 mille morts en un mois). Car ce pouvoir était présent là-bas, pourquoi? Il n'a rien vu! il n'a rien fait! On aimerait bien savoir mais là, il y a du confidentiel secret, du Top Secret. Pourquoi? Si tout est limpide?

  • La grande bibliothèque c'est bien, c'est très bien mais enfin ce n'est pas Mitterrand qui l'a payé, et ce n'est pas lui qui l'a faite (encore la postérité).

Si il y avait un peu plus de hauts-fonctionnaires et de journalistes courageux, s'il y avait moins de secrets officiels et officieux en France, on saurait peut-être des vérités pas très glorieuses. Peut-être que le PS ne ferait pas un tapage pour glorifier un individu qui comme d'autres est à oublier à jamais.


Mea Culpa, car moi aussi je me suis laissé rouler, j'ai voté Mitterrand au deuxième tour en 81.

Il n'est jamais trop tard pour se reprendre.

Les dirigeants du PS, et j'insiste, pas les militants ou les sympathisants de ce parti, mais bien les dirigeants en place depuis des décennies ne pensent qu'à reconquérir le pouvoir pour leur situation personnelle.

Se référer à Mitterrand qui aimait la Cul-ture. Avoir pour champion DSK adepte de lux-ure.

Proposer aux primaires Madame Royal et Mr Hollande, tous deux pris en flagrant délit, lors de la campagne 2007, de fausse déclaration de patrimoine pour ne pas payer l'impôt sur la fortune.

D'après eux leur villa à Mougins (Côte d'Azur) ne valait pas plus qu'un pavillon dans la Creuse, de même pour l'appartement à Boulogne (quartier « pauvre » de la région parisienne).

Rendez-vous compte, voilà deux personnages qui briguent la présidence, en se disant de gauche, qui en plus de cette ignominie fiscale ont osé mentir, et sans vergogne aucune, ont dit pour leur défense que c'était leur comptable qui avait pris cette initiative.

Même le plus humble des citoyens sait que lorsque tu fais et que tu signes ta déclaration, tu es le seul responsable.

Martine Aubry la fille de son père, j'y vais, j'y vais pas, quelle envie folle pour ce poste dont de toute évidence, elle sent elle-même qu'elle n'a rien pour l'assumer. Une bonne énarque, bonne pour une place de haut-fonctionnaire, sans plus, peut-être à la culture vu qu'elle aime le rap, même si elle slam tout faux ou peut-être au sport, vu qu'elle aime le foot juste parce que c'est populaire.

 

Le PS pour 2012 fait trop penser à l'équipe de France du Mondial du 2010 à tous points de vue; quelques joueurs avec des qualités sur le papier, des individualités qui se tirent dans les pattes, un capitaine fantoche et une entraîneuse qui n'a rien à envier à Raymond Domenech.

Et le FIASCO de 2012 pour le PS ressemblera en tous points à celui du foot français en 2010.

Que les électeurs socialistes se réveillent avant et ne soient pas désemparés comme l'ont été les supporters de foot en 2010.

Le MJB (Mouvement Justice et Bonheur) leur propose une alternative sérieuse correspondant à leurs souhaits.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francis 19/05/2011 21:11



Si les hommes humanistes qui ont fait avancer les idées de démocratie et de partage avaient été pauvres,ils auraient été lamainés par les nantis et nous serions aujourd'hui en pire position que
d'être dominé par la mafia UMP,nous serions encore au moyen age,c'est comme ça ,Voltaire,Montesquieu et d'autres avaient les moyens de sortir du lot pour se mettre du côté des exploités,sans
moyens financiers minimum on ne peut emerger dans ce monde capitaliste,bonheur et justice  aura besoin de gens qui ont des moyens de communication pour monter dans l'opinion.....Arlette
Laguiller ,aussi sympa qu'elle ait été n'a jamais fait plus de 5%(je ne compare pas)....il faut changer la donne et critiquer ce qui ne colle pas,en acceptant l'aide de bonnes volontés
éclairées.c'est à ce prix que peut changer le monde,la violence,avec l'argent de la drogue et l'ignorance à la place du cerveau est autrement plus dangereuse.La spiritualité absente  empèche
toute prise de conscience.


Et n'oublions pas que les contre vérités exhumées par des requins du journalisme partial,peuvent ternir le meilleur homme,hélas et ça marche bien.Méfions nous du Figaro,relais de toutes les
rumeurs fausses.