Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

DU PIPEAU POUR LE POPULO

Publié le par LeTerrien

methode-pipeau.jpgLa « communication », voici le maître mot à la mode en politique. Toutes les femmes et les hommes, qu’elles ou ils soient nommés, qu’elles ou ils veulent être élus, qu’elles ou ils évoluent dans la sphère politique, sont obnubilés par la « communication ». L’authenticité, la sincérité, la compétence ne sont plus de mise. Ce qui compte pour accéder aux postes de super privilégiés qu’offre la république à ses politiciens, c’est d’optimiser au maximum la « communication ». C'est-à-dire, quel vêtement porter, quelles attitudes prendre, quel langage employer, quelle mise en scène photographiée ou filmée sera la plus à même de séduire le plus grand nombre de moutons. SARKOZY avec un esprit d’efficacité a creusé un peu plus le déficit de l’état avec le nombre astronomique de sondages payés (pas par lui, par le budget de l’Elysée, par nous), à divers instituts pour sa « communication ». Selon les résultats des sondages, les scénarios pour le mettre en valeur étaient filmés et diffusés dans les médias. Le PS et d’autres partis font également appel aux sondeurs pour soigner leur « communication ». Mais SARKOZY lui a usé, abusé de cette pratique très coûteuse, du fait tout bête qu’il n’avait aucunes idées précises, aucunes convictions, sauf celle de croire que bien que petit grâce au subterfuge de la « communication », il pourrait donner l’illusion d’être grand. Voilà un président incapable d’écrire lui-même un discours, un comédien sans plus, sa reconversion dans le cinéma semble envisageable. Sauf peut être si la justice peut fonctionner comme elle le devrait, sans être empêchée par le pouvoir, ce qui est trop souvent le cas.

La « communication », ce marketing neurologique est en fait la gangrène de la politique et depuis son expansion, la dégradation évidente des débats d’idées apparaît au grand jour à ceux qui ouvrent les yeux.

La langue de bois a pris le dessus sur le réalisme, le courage, la sincérité ! Les principaux dirigeants politiques, cela ne vous aura pas échappé, emploient à tout va le mot « France », ce mot est employé à tort et à travers en l’élevant comme un symbole, comme une entité inattaquable, devant impliquer le consensus et l’adhésion de tous. Quel citoyen français pourrait ne pas être pour la « France ».

VIVE LA FRANCE ! Une formule magique employée par l’UMP, le PS, le FN etc…

Quelle « France » ? Le slogan de l’UMP en 2012 une FRANCE FORTE, mais avec un grand nombre de françaises et de français pauvres, désespérés, au chômage, mal soignés, mal éduqués cela n’est pas grave, cela n’intéresse pas quoiqu’ils en disent les responsables de l’UMP, puisqu'après les 10 ans qu’ils ont été au pouvoir, non seulement ils n’ont pas amélioré les choses mais tout au contraire les ont gravement détériorées.

La CRISE est le mot magique qui leur sert d’excuse quant à la situation désastreuse du pays suite à leur règne.

La CRISE n’est en fait que la conséquence logique d’une politique libérale à outrance, elle est l’œuvre de leur incompétence en économie et de leur égoïsme inavoué, car eux croyez moi, ils ne connaissent pas la crise !

La France est le nom d’un pays, d’une région du monde.

Les mots « REPUBLIQUE » et « DEMOCRATIE » subissent régulièrement le même sort que la « FRANCE » et sont revendiqués par  les politiciens de tout bord (UMP, PS, FN, Front de gauche) qui se jettent sans arrêt des saloperies à la tête. De la mauvaise télé réalité !

VIVE LA FRANCE ! VIVE LA REPUBLIQUE ! Lancés à la fin des discours politiques spécifie en réalité aux masses que les dirigeants remercient les institutions de l’état, pour le train de vie royal et tous les privilèges, quelles leurs octroient.

Si les gouvernants semblent ingrats aux électrices et électeurs, car ils ne tiennent jamais les belles promesses, ils ne manquent jamais de remercier les institutions républicaines qui les gâtent tellement.

Un autre détournement sémantique est très pratiqué par les politiciens et par les médias, celui de globaliser les habitants  de la France en leur prêtant face aux événements ou à des arguments, la même émotion, la même pensée, la même réaction.

La population française est très hétéroclite, très diverses. Les avis, les opinions tant sur les événements comme en veut nous les montrer, ou sur les choix politiques comme en veut nous les vendre, ne sont jamais unanimes. Alors vous les politiciens et vous les présentateurs  médiatiques n’hésitez pas dans vos commentaires à préciser une majorité de, un certain nombre de, quelques  « français », ceci afin d’être plus objectifs et plus justes.

La « communication » cette manipulation malhonnête employée par certains partis politiques, relayée par des médias pour qui l’audience est la seule préoccupation, fonctionne malheureusement très bien.

Quelques images ou quelques reportages présentés d’une certaine façon et diffusés en boucle sur les chaînes télés impriment dans les neurones des moutons naïfs, les messages de propagande ciblée pour obtenir leur adhésion.

 

Alors même que le choix des électrices et électeurs ne devrait se déterminer que sur la teneur des programmes proposés, c’est en fait la « communication » et la manipulation qui gagnent la bataille des urnes.

Dans les guerres électorales, les grands partis bien implantés disposant de façon tout à fait injuste de très gros moyens, finissent par l’emporter.

La « communication » est à la politique ce que la pub et les promos sont aux produits de consommation, plus c’est merdique et plus il faut matraquer.

Faudra-t-il attendre que la situation devienne catastrophique dans notre environnement, dans notre modèle social pour que vous réagissiez, pour que votre bon sens soi plus fort que la « communication » dont on vous inonde !

A VOUS DE JUGER.

L’UNION faisant la force, il suffit de faire parvenir un mail, attestant de votre soutien au vrai changement proposé par le Mouvement Justice et Partage, à l’adresse :  leterrienuniversel@yahoo.fr

Plus vous serez nombreux à prendre 2 minutes pour nous rejoindre et plus tout deviendra possible.

                                                                        LE TERRIEN UNIVERSEL

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

LE REFERENDUM,UN SERUM DE VERITE POUR LA DEMORATIE

Publié le par LeTerrien

  referendum.jpg

Déjà au 19ème, puis au 20ème siècle les élections au suffrage universel ont eu des détracteurs. Leur principale objection ; est-il raisonnable de demander leur avis à un grand nombre d’individus sans aucune compétence en politique, sans aucune connaissance même basique en économie, en écologie, philosophie, en éthique ? Les partisans de ce principe argumentent en faisant confiance au bon sens du peuple. Mais aujourd’hui, alors qu’il ne fait plus aucun doute que la manipulation des masses a été démultipliée avec  la communication, ne faudrait-il pas modifier les conditions de participation aux scrutins électoraux. Très dur, voire impossible de revenir sur ces protocoles en place depuis des décennies. Pourtant une solution existe. OUI !

Consulter les citoyennes et citoyens sur les valeurs qui doivent régir la vie politique et sur leurs attentes légitimes, remettrait la démocratie sur pied.

Les campagnes électorales telles  que nous les connaissont, à savoir : des meetings de fans, de supporters déjà acquis à leur candidat, que l’on excite avec des fadaises et des slogans racoleurs, suivis de débats plus ou moins techniques auxquels une grosse majorité de la population ne comprend rien, les candidats étant plus jugés sur leur façon de se tenir et sur les petites phrases qui font mouche, que sur leurs réelles compétences ou convictions, ces campagnes là doivent cesser car en plus d’être chiantes, très coûteuses et injustes pour les petits candidats, elles n’amènent rien de valable au pays ni à la démocratie.

Des présidents ont été élus grâce à une petite phrase, grâce à une communication subtile mais mensongère et depuis plus de 30 ans les situations économiques, environnementales et sociales se sont fortement dégradées.

En vérité aucun des 4 derniers présidents sortis des urnes n’ont été à la hauteur de ce poste et ont gravement déçu les espoirs des votants.

Ces monarques républicains de pacotille ont tout simplement super profité des privilèges attachés à la fonction.

Alors qu’avec le 21ème siècle naissant les populations françaises pouvaient espérer une amélioration certaine  de leurs conditions et de leur niveau de vie, les mauvais choix aux présidentielles ont produit exactement l’inverse, c'est-à-dire pour beaucoup une dégradation sociale, une précarité accrue et pour tous une insécurité notoire.

En conservant le suffrage universel qui est démocratique, la SOLUTION pour ne plus subir les revers d’un mauvais choix électoral est très simple : changer la constitution et revoir le mode électif.

Avant de voter une femme ou un homme politique, voter pour des valeurs et des objectifs à atteindre qui définiront le cadre dans lequel les élus devront exercer leur mandat.

Mais au préalable si l’on veut parler  de démocratie et d’une république irréprochable, il faut statuer clairement sur les droits et devoirs des responsables de l’état.

Aucune immunité présidentielle ou autre ne peut être tolérée. Interdire le cumul de mandats et prévoir leur limitation. Revoir à la baisse très nette le train de vie de l’état, supprimer tous les privilèges exagérés des gouvernants, des élus et des hauts fonctionnaires.

L’exemple venant toujours d’en haut, imposer une vraie déontologie à tous les responsables, à tous les chefs des services de l’état, avec des sanctions lourdes pour tous les contrevenants aux nouvelles règles.

Revoir avec une baisse très importante le financement des partis politiques ainsi que la façon totalement injuste et inadéquate de distribuer les millions de l’état.

Lever la plus grosse part des secrets défense, des secrets confidentiels, la transparence doit être de rigueur.

Malgré que nous ne sachions pas le quart de la moitié des agissements frauduleux de nos dirigeants, plus personne n’est dupe des mensonges du pouvoir. Tous pourris ne peut être évité qu’en changeant profondément les mœurs politiques.

C’est aux françaises et aux français de définir dans quelles règles doit agir le pouvoir et de décider des programmes politiques à appliquer. Les choix majoritaires doivent être inscrits dans la constitution.

Un grand référendum doit être mis en place afin que le peuple soit à la source de la nouvelle constitution. La population devra répondre à des questions simples et ses réponses majoritaires décideront des orientations à respecter et des buts à atteindre. Quelques exemples de questionnement :

Le système bancaire doit-il être nationalisé ou rester privatisé ?

Toutes les énergies si vitales aux activités humaines mais également à la vie font-elles partie du domaine régalien de l’état, si oui elles ne peuvent en aucun cas, même partiellement être  privatisées ?

La fourniture et la distribution de l’eau doivent elles être obligatoirement nationalisées ?

La justice doit-elle vraiment être indépendante de l’exécutif ?

Le droit au logement doit il être réellement appliqué ??

Faut-il sortir du nucléaire ?

L’industrie de l’armement doit elle être soutenue par l’état ? Etc…Etc…

La nouvelle constitution étant entérinée, il faudra choisir un président mais également des ministres en nombre réduit (12 maximum) le même jour. Ces élections qui auront lieu tous les 5 ans se feront sans meeting. Les personnes désirant se présenter à ces postes auront le même temps de parole dans les médias. Une fois élu ce pouvoir exécutif devra gérer les affaires de l’état dans le respect strict de la constitution. Pour tout changement constitutionnel proposé par les élus  le peuple sera interrogé par référendum.

Les députés et les sénateurs seront eux aussi élus pour 5 ans mais en nombre très réduit, avec de nouveaux statuts.

Un peu moins royaux que ceux en place aujourd’hui.

Le conseil constitutionnel doit être totalement remodelé, plus aucun ancien président touchant des avantages faramineux ne pourront y siéger.

Les cours des comptes régionales et nationales doivent être refondées et renforcées. Toutes les dépenses de l’état, tous les marchés publics feront l’objet de contrôles stricts et des sanctions pénales et financières seront prises à l’encontre de tous les hauts fonctionnaires convaincus de corruption.

Plus aucune dette de l’état, un environnement protégé, une vraie solidarité, un partage des richesses, une justice plus égalitaire, une sécurité pleinement assuré, une éducation valorisante, tout ceci est indispensable pour un avenir meilleur, tout  ceci est possible.

Cette nouvelle gouvernance d’un pays sera la première a mériter vraiment le nom de DEMOCRATIE et sera un modèle pour la planète entière et l’exemple type sur lequel devrait fonctionner l’ONU.

L’évolution vers un monde plus fraternel, plus juste, plus équitable, vers un monde de paix et d’opulence passera par un grand changement des mœurs politiques. La France grâce à sa population a tous les atouts pour impulser ce renouveau.

Seule une révolution PACIFIQUE permettra la victoire de la démocratie sur les pouvoirs corrompus.

Des révoltes et même des conflits sanglants se propagent à travers le monde. La même demande émane de tous les peuples, celle que les dirigeants politiques cessent de se la péter dans des sommets stériles très coûteux et qu’enfin les décisions et leurs actes soient en adéquation avec leurs discours, avec leurs promesses de démocratie, de respect de l’environnement, de respect des droits humains qui tous les jours sont bafoués sur cette planète dirigée par des pantins accoquinés à quelques lobbys financiers, sans cœur, pour qui seule l’accumulation de fric compte.

Le pacifisme est la condition sine qua none pour la victoire démocratique.

Tous les pouvoirs en place deviennent répressifs lorsqu’ils sentent que les peuples veulent les renverser. Si les révoltés décident de lutter avec des armes cela donne aux autorités en place une bonne excuse pour employer la force militaire à leur encontre et à ce jeu là entre le surarmement des états et leur pseudo légitimité, la révolution sera un échec. D’autant que les révolutions armées qui renversent un pouvoir ne sont jamais des victoires démocratiques et les nouveaux dirigeants à coup sûr ne seront que de nouveaux despotes.

GANDHI était un précurseur et avait tout compris. Le pacifisme et la détermination sont les seules armes valables pour obliger les pouvoirs à respecter les droits des femmes, des enfants et des hommes.

Chaque contexte a ses avantages et ses inconvénients.

De nos jours, la solidarité n’est plus qu’un mot, sa mise en œuvre à grande échelle semble irréalisable. Par contre de nos jours la diffusion d’une bonne et grande idée peur se faire comme une trainée de poudre.

Que ce soit la chute du mur de Berlin, la chute le l’URSS, les révoltes du monde arabe, tous ces événements étaient imprévisibles 6 mois avant leur réalisation.

En France rien ne bouge vraiment. D’une part, parce que la dégradation des conditions de vie se fait pour le moment lentement d’où la dette de 1 800 000 000 d’euros, l’état français s’est dopé au maximum pour retarder une chute qui n’en sera que plus brutale, et d’autre part parce que personne n’a proposé de solutions vraiment valables qui pourraient convenir au plus grand nombre. La Démocratie, tous les politiciens français l’ont à la bouche mais aucun ne l’a dans l’âme. LA REVOLUTION PACIFIQUE en imposant un REFERENDUM grâce à une pétition signée par des millions de femmes et d’hommes est la bonne solution pour la victoire de la DEMOCRATIE.

Pour ne pas subir pendant encore 5 ans des échecs politiques qui ne feront qu’aggraver la situation des françaises et français, il faut réagir. De toute évidence HOLLANDE et les éléphants du PS n’ont pas compris les vrais enjeux et surtout n’ont ni la capacité et encore moins le courage du VRAI changement à entreprendre sans attendre. Se dire que cela sera moins pire qu’avec SARKOZY n’est pas soutenable. Les dirigeant du PS qui depuis des décennies trouvent leur compte dans tous les privilèges que leur octroie leur république, sont strictement dans l’immobilisme.

Alors que toute la tuyauterie du pouvoir de l’état est pourrie et qu’il faut absolument la changer, leur programme est tout simplement de mettre des rustines jusqu’au jour pas très lointain où tout explosera et là les dégâts seront énormes.

C’est pourquoi je lance un appel à toutes les habitantes et habitants de ce pays pour qu’ils réagissent et participent en signant une pétition pour une nouvelle constitution écrite par le peuple pour le peuple.

Dans un total pacifisme, sans remettre en cause votre vie quotidienne, exprimez votre approbation pour la tenue d’un REFERENDUM sur les valeurs à inscrire dans la constitution et qui doivent régir les décisions politiques.

Cette consultation nationale  sera suivie par la tenue de nouvelles élections présidentielles, gouvernementales et législatives.

Ce que je vous propose ; cette révolution totalement pacifique, sans risque ni contraintes, semble utopique.

Et pourtant, il suffit que chacune et chacun d’entre vous diffuse dans son entourage cette proposition, pour récolter le maximum de signatures nécessaires à la victoire du peuple.

Après avoir à 2 reprises lancé un appel aux responsables des petits partis, pour créer  un rassemblement démocratique, n’ayant reçu aucune réponses de leur part, j’ai décidé de m’adresser aux vrais décideurs dans une démocratie c'est-à-dire à vous toutes et vous tous habitants de la France !

J’ose espérer que le rassemblement que je vous propose trouvera un écho très important, malgré mon handicap énorme de simple blogueur, sans moyens de diffusion à grande échelle. Je ne peux compter que sur l’effet boule de neige que vous seuls pouvaient déclencher.

Participer à la REVOLUTION PACIFIQUE devrait vous motiver car elle seule pourra améliorer votre vie et celle de vos enfants.

Pour signer la pétition cliquez sur ce lien :

N’hésitez pas à m’envoyer un mail sur leterrienuniversel@yahoo.fr

                  

                                                                                 LE TERRIEN UNIVERSEL

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

Un monde meilleur

Publié le par LeTerrien

Dans les semaines à venir, on va retourner aux urnes pour les élections législatives, afin de donner nos voix à des députés sensés nous représenter et défendre nos intérêts. Combien gagne une ou un député, entre leur salaire, leurs indemnités, leurs frais et tous leurs  avantages ; 10, 20 fois le SMIG ou plus. Combien coûte réellement une ou un député à la république, à nous tous ? Quel est leur régime de retraite ? Ont-ils des passe-droits ?

Alors que le salaire médian en France est de 1400 euros par mois, alors que la précarité et la pauvreté augmentent (plus de 8 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté), les revenus globaux des députés et de leurs compères sénateurs sont tout simplement indécents. Mais figurez vous que ce sont eux même qui fixent leurs privilèges et leurs revenus, sur ce sujet là  c’est l’unanimité parfaite.

La loi  sur la parité homme-femme exige des partis politiques de présenter autant de femmes que d’hommes à ces élections. Mais bien sûr comme d’habitude les dirigeants politiques sont au-dessus des lois et un parti comme l’UMP, qui est très loin de la parité avec plutôt 70% d’hommes et  30% de femmes, va simplement payer  une amende. En 2007 l’UMP  a payé 4 millions d’euros d’amende à l’état pris sur les dizaines de millions d’euros que l’état lui octroie chaque année en tant que parti politique. Trouvez l’erreur ?

Toutes ces lois sont votées par le parlement et le sénat. VIVE  la république : charité bien ordonnée commence par soi-même, ce vieil  adage qu’appliquent magistralement nos élus.

La parité homme-femme, cela est bien et part d’une réflexion simple et juste, vu que les femmes représentent un peu plus de la moitié de la population.

Donc si l’on veut être juste avec le même esprit, c'est-à-dire que la représentation nationale (parlement et sénat) reflète la composition de la population, il est au moins, sinon plus important, que les classes sociales soient  présentes dans les assemblées en proportion de leur importance dans la société d’une république démocratique.

Pas assez de femmes « élues » c’est vrai, la loi sur la parité finira par changer cet état de chose.

Mais que dire de la parité  ou plutôt des quotas proportionnels en fonction des classes sociales ; cela est inexistant, pas même envisagé par les hommes et les femmes politiques au pouvoir.

L’INTERET GENERAL qui doit en toutes circonstances primer pour la prise de décision politique, devient un INTERET PARTICULIER (cela même si  une parité homme-femme parfaite, existe), lorsque plus de 90% des élus sont issus essentiellement des classes supérieures.

Le rôle des politiques aujourd’hui est  de lutter contre les discriminations, mais surtout et AVANT tout d’instaurer une vraie justice sociale, de ne pas accepter la pauvreté dans un pays riche.

Si l’on additionne les PIB de tous les pays du monde et compte tenu du nombre de terriens plus aucune personne ne devrait vivre dans la misère.

Si l’on totalise les budgets militaires simplement des membres du G20  et que cette masse de milliers de milliards d’euros servait pour aider et localiser les plus démunis en respectant l’environnement, la terre serait un PARADIS.

Mettre son énergie, ses capacités, son courage au service des causes primordiales, voilà ce que les peuples attendent des femmes  et hommes politiques, afin d’améliorer le quotidien de tous les humains.

Sans aller jusqu’au communisme, en acceptant que des individus soient plus nantis que les autres, il semble évident qu’il faut absolument mieux partager les richesses pour éviter le pire. Le plus mauvais argument repris en chœur par les dirigeants de l’UMP au cours de la campagne présidentielle, pour ne pas taxer plus les riches, était  que ce sont eux qui créaient les emplois. Cette pure connerie, vu que ce sont les marchés qui impulsent l’activité humaine, prouve que les politiciens UMP sont d’une totale incompétence en économie. Etre énarque ou avocat cela est bien pour monter des dossiers et pour manier la langue de bois, mais pas bon du tout pour  la gestion, la rigueur comptable et le réalisme économique et social.

Un riche crée des emplois en investissant dans une entreprise. OK !

Comment est-il devenu riche pour avoir les moyens d’investir ?

Un très grand nombre de fortunes faites ne sont pas propres, souvent très douteuse et ne doivent rien au mérite !

Entre les fortunes faites pendant les guerres, celles faites sur l’esclavage, celles faites sur l’exploitation des femmes et des enfants, celles faites grâce au trafic, en détournant des fonds publics, celles faites pendant la colonisation, celles faites par l’octroi de privilèges ou héritées, celles faites sur la prostitution, celles faites en nuisant à l’environnement et à la santé publique, celles faites en volant les autres etc… Tout cela mériterait des investigations !

L’argent étant roi toutes ces fortunes nauséabondes sont acceptées par la société et les politiques, les petits bourgeois et même les masses populaires finissent par être déférents devant les apparats de la fortune.

Un individu crée une entreprise et devient riche, en toute objectivité cela est dû en bonne partie grâce au travail des salariés. Les riches ne donnent pas du travail à leurs salariés, ils ont besoin d’eux pour devenir plus riche. S’ils peuvent délocaliser ou mieux encore produire avec de l’automatisation, de la robotisation, ils ne se gêneront pas.

TAPIE Bernard est un bon exemple d’une fortune faite grâce au culot, au mensonge, au bagout et sans aucun mérite vertueux  ou simplement valable. Qu’il y ait des gens riches, parce qu’ils le méritent grâce à leur compétence, à leur acharnement au travail, à leur génie, ceci est normal, la libre entreprise aide à l’innovation, au développement.  

Par contre l’écart de pouvoir d’achat entre les individus de la base et les plus privilégiés ne doit pas dépasser un certain seuil pour des  raisons éthiques d’une part et d’autre part pour le bien même de l’économie. Cet écart maxi ne devrait pas dépasser 20 à 30. Lorsqu’un milliardaire nait ce sont des milliers de personnes qui basculent dans la pauvreté. Pour une raison simple et mécanique, le profit des richesses produites étant mal redistribué une part importante de ces richesses ne repart pas dans l’économie réelle, mais sont stockées et vont servir à la spéculation ce qui est  néfaste tant pour les états que pour les peuples.

C’est  au pouvoir par le biais de l’impôt en taxant à 100% les revenus au-delà du seuil admissible, de réguler les richesses avec justice. Grâce à ce surplus  très important de recettes l’état n’étant plus endetté pourra créer des emplois dans les services publics pour le bien de tous y compris des contribuables les plus riches. Tout cet argent redistribué permettra la consommation des masses donc la croissance et les entreprises pourront continuer à produire et à s’enrichir. Pour schématiser l’économie même mondiale, ce sont des vases communicants entre l’offre et la demande solvable. Le pire des dangers pour les plus riches c’est que le vase de la consommation soit vide car cela entraînerait obligatoirement une explosion.

En économie, entre le communisme et ses lacunes et le capitalisme intégriste et effréné, il existe un juste milieu qui peut satisfaire tout le monde, grâce auquel « les droits des humains » ne serait plus qu’une simple formule politicienne.

C’est au pouvoir politique d’arrêter les investissements dans les domaines contre productifs au bien être sur terre.

Les fonds gâchés dans l’industrie de l’armement par exemple seraient plus intelligemment utilisés dans l’essor  des nouv elles énergies tellement nécessaire aux activités humaines.

Un exemple simple et récent : la LIBYE. Ce pays n’a aucune industrie d’armement et toutes les armes qui ont servi à KADAFI pour massacrer  une partie des libyens lui ont été vendu par la France. Qui a vendu des armes aux insurgés ? Qui avec ses opérations militaires a tué des milliers de civils sous prétexte de les sauver ! La France de SARKOZY après avoir armé les belligérants en présence a participé à des opérations sanglantes sur le territoire libyen pour des intérêts politiques, pour des intérêts pétrolier !

L’ONU et son conseil de sécurité devrait prendre une résolution pour tous les pays de la planète ; celle d’arrêter de suite toute fabrication et commercialisation d’armes conventionnelles, d’armes de destruction massive, d’armes nucléaires. Tous les investissements qui alimentaient cette filière désormais obsolète pourraient servir à préserver l’environnement et à la recherche pour les énergies renouvelables. Cette décision qui semble de bon sens, qui devait être simple à prendre et à faire ratifier par tous, n’est malheureusement pas prête de voir le jour. Tous les grands états disposant d’une forte industrie de l’armement ont tous à leur tête des pouvoirs politiques corrompus et sous prétexte de prévoir leur défense tous les dirigeants cèdent avec complaisance aux pressions des intérêts de quelques magnas et à l’hégémonisme primaire qui surnage dans leurs fantasmes.

Des réunions (G8 G20), des assemblées de l’ONU, ne ressortent toujours que des discours d’intention et rien de fort et de concret n’est jamais fait. Ces sommets se passant toujours dans un luxe et un faste qui coûtent à chaque fois des sommes considérables ne sont que des avortements à répétition qui en plus de goinfrer avec indécence  cette bande de cochons, flattent l’égo de ces dirigeants menteurs, sans conviction et sans courage. L’heure n’est plus à s’indigner mais à la révolte.

Boycotter la politique politicienne devient une nécessité. Elisez la ou le député de votre choix en éliminant d’office les représentants  de l’UPM et du PS qui vous bernent depuis plus de trente ans.

Toutes celles et ceux qui constatent que tout va mal, que tout se dégrade, ne peuvent plus faire confiance à des élus qui leur mentent et qui les prennent pour des abrutis. ll est plus que temps de surmonter la peur d’un changement radical, qui tiraille un grand nombre d’individus même lorsqu’ils ont conscience de cette nécessité pour leur bien-être futur. Lorsque votre maison brûle, il faut réagir !

Osez vous exprimer dans les urnes en montrant votre mécontentement contre les politiciens super privilégiés que sont les rentiers de l’UMP et du PS qui ne veulent vos voix que pour leurs intérêts personnels.

Le programme du MJP n’est ni de gauche, ni de droite, mais tout simplement pragmatique, éthique, réaliste et chaque française, chaque français, chaque terrien y sont défendus et respectés.

 

Un GRAND, un VRAI changement pour éviter la déchéance.

                                                                                          LE TERRIEN UNIVERSEL

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

LES RELIGIONS, sujet de division, alibi pour les guerres!

Publié le par LeTerrien

  religions.jpg

 

 

 

 

 

LES RELIGIONS :

 

Toutes les religions, et surtout les trois principales monothéistes ont un pouvoir sur les masses et ont toujours été impliquées fortement en politique.

Que ce soit le judaïsme, le christianisme ou l’islam, ces religions ont toujours plus ou moins, selon les époques et les endroits, influé sur la politique.

L’être humain, de par sa conception même , du fait qu’il dispose d’un cerveau plus complexe que les autres animaux, qu’il soit capable de réflexions abstraites, d’imagination, de se projeter dans l’avenir et surtout de savoir qu’il peut souffrir et qu’il va mourir, a besoin de spiritualité, qu’elle soit religieuse ou philosophique pour affronter la vie et rechercher de l’espoir.

A la base ces trois religions prônent la bonté, le partage, l’amour du prochain et édictent des commandements avec lesquels tout le monde ne peut être que d’accord.

Mais dans leurs écrits plus insidieusement, on trouve aussi des menaces et pas n’importe lesquelles ; outre l’enfer pour l’éternité pour ceux qui ne suivraient pas à la lettre ce qu’on leur dicte, mais cela pour après la mort (si ça ce n’est pas vicieux et sadique alors ?).

Mais bien sûr du temps du vivant il y a aussi des punitions terribles prévues pour les impies et les mécréants. Cela va des pénitences morales et physiques jusqu’à la torture et l’assassinat. Tu ne tueras point, sauf si tes chefs religieux te l’ordonnent.

 

Les avantages : Le spirituel crée une morale admissible par tous avec des valeurs simples et justes afin que la civilisation avance dans le bon sens.

 

Les inconvénients : Ils semblent nuls et n’apparaissent que lorsque les dirigeants des différentes religions sont intégristes, menteurs, autocrates, mégalos. Les églises des principales religions ont des textes sacrés qui leur servent de référence pour les doctrines qu’elles prêchent. Malheureusement ces textes écrits par des hommes avaient pour but d’impressionner et de soumettre les masses. Alors, afin d’arriver à ce but et certainement croyant bien faire, les écrivains de ces textes ne se sont pas gênés pour affabuler, raconter à leur sauce des invraisemblances et des mensonges.

La Bible, le Coran, la Thora, etc. ont pendant longtemps joué leurs rôles.

Encore aujourd’hui, l’inculture étant toujours trop présente de très nombreux individus croient à ces balivernes. Les dirigeants intégristes de toutes ces églises se servent de ces écrits et de la crédulité humaine pour pousser les peuples les uns contre les autr

L’islam va jusqu’à promettre 14 vierges au paradis des cons à tout musulman qui supprimera les mécréants désignés par elle.

Le christianisme va également fort dans les promesses post-mortem ; rien que la vie éternelle si tu as bien suivi ses règles.

Le judaïsme, avec ses ultras, nous rappelle très souvent la Shoah, et personne ne peut nier les crimes et atrocités nazis.

Mais lorsque le pouvoir intégriste du judaïsme agit comme il le fait en Palestine, c’est-à-dire tue des civils, des femmes, des enfants et avec des armes terribles (des balles spéciales et des gaz), cela le décrédibilise car il montre quelque part qu’il est également capable du pire. Tu ne fais pas à ton prochain ce que tu lui reproches de t’avoir fait. Après le mur des lamentations le mur de la honte !

L’islam intégriste menace sans arrêt avec des fatwas et promet la mort à tous ceux qui oseraient ne serait-ce que critiquer cette religion.

Le christianisme a fait ses exactions en son temps avec les croisades et l’inquisition.

En France en 2011 la religion majoritaire est le christianisme, principalement avec les catholiques.

Le catholicisme est majoritaire en baptêmes mais pas en pratiquants ; les églises sont vides et c’est « heureux ».

Grâce aux sciences et à l’évolution culturelle et sociale, l’athéisme et l’agnosticisme (je crois en Dieu où en la nature mais pas à la religion) ont commencé à s’imposer aux masses.

Je pense que dans l’islam et le judaïsme le même phénomène de désaffection pour la pratique religieuse se produit.

Il faut bien le dire toutes ces religions, ainsi que celles non citées ici, comme l’hindouisme, l’évangélisme et même le pseudo-philosophique bouddhisme ne sont ni plus ni moins que des sectes.

Définition de secte : rassemblement de personnes sous influence de gourous les manipulant en faisant des cérémonials débiles, en leur promettant le bonheur pour leur soutirer leur argent et leur dicter leur conduite.

 

Le Pape, les évêques, les curés, les imams et autres rabbins ne sont que des gourous.

Les quêtes, le denier du culte, les dons aux églises ne servent qu’à soutirer de l’argent. L’encyclique du Pape et les directives des ayatollahs, des rabbins, du dalaï-lama dictent les conduites à leurs fidèles.

La preuve est faite que ces religions ne sont que des sectes puisqu’elles en ont toutes les caractéristiques.

Si l’on n’ose pas les nommer ainsi c’est qu’elles semblent avoir beaucoup d’adhérents et avoir du pouvoir. Le mot secte a une connotation péjorative puisque bien sûr tout cela n’est que de l’arnaque. Pour être clair, les religions dans leurs discours humanistes qui plaident pour le respect et l’amour de l’autre, qui plaident pour un vrai partage des richesses, cela nous sommes tous pour.

Le problème des religions c’est que ce sont des icebergs et la partie immergée est beaucoup plus importante et vraiment dangereuse. Le bon côté qui surnage, et la dictature, l’intolérance et l’hégémonisme qui sont cachés.

On se rend vite compte que les religions ont encore pour le moment une influence forte là où il y a de la pauvreté, de la misère et de l’inculture. Pour que les humains arrivent à vivre en bonne intelligence, il faut éradiquer toutes les sectes qui sont de véritables fléaux.

Et la religion telle que nous la connaissons actuellement sera obsolète.

Elle n’était qu’un mauvais remède pour guérir les sociétés de leurs maux.

Il y a des musulmans honnêtes et bons, il y a des juifs généreux et intelligents, il y a des chrétiens altruistes et humanistes et il y a des athées gentils et éclairés.

Tous les croyants ont le même Dieu, des rituels pour l’honorer (la prière et le culte) et les mêmes demandes. « Inch’allah » ou « Si Dieu le veut », du pareil au même. Alors pourquoi se dire chrétien, musulman ou juif ?

En fait toutes les guerres de religion fomentées par les églises ne sont que des conflits pour l’hégémonisme, pour l’intérêt financier, et la suprématie des uns sur les autres, tout cela pour le bénéfice d’une petite caste de dirigeants. Définir les hommes par leur race, par leur confession religieuse ou par leur nationalité ne peut mener qu’à la haine et au conflit. Proposer à tous les humains des valeurs de pensées, de réflexions et de comportements, qui elles seules pourront mener l’humanité à la paix, au partage, au respect, à une civilisation de sérénité.

Vous les peuples, vous les masses, vous qui croyez en Dieu ou pas ne vous laissez plus berner et manipuler. Défendre becs et ongles les positions de vos églises, de vos Etats, contre le bon sens et contre le reste du monde voilà ce qui empêche la paix de régner sur la Terre.

Il ne faut pas interdire la religion, l’URSS l’avait fait et ce fut un vrai échec.

L’humain a besoin de spirituel, qu’il soit philosophique ou religieux peu importe. On peut croire en Dieu ou en la Nature ! Par contre les églises partisanes sont à éradiquer en les laissant mourir de leur belle mort. En ne leur donnant pas un centimes, et en les ignorant totalement.

A priori Yahvé, Allah, ou Dieu ne font qu’un. Donc tous les croyants ont le même et unique Dieu, tous des frères. Pas plus de cathos que de juifs, que de musulmans, tous des croyants dans le même être suprême.

Les musulmans de France réclament des mosquées. Ils n’ont qu’à aller prier dans nos belles églises qui sont vides. Il n’y a pas si longtemps, trois décennies environ, il était impensable que catholiques et protestants fassent leur messe ensemble dans le même lieu.

Et bien aujourd’hui cela se fait sans problèmes et des messes communes sont faites dans une église ou un temple. Et malgré cela ces lieux de cultes sont presque toujours déserts. Pourquoi ne pas inviter les frères musulmans et juifs. Le vrai œcuménisme !

Je respecte et je comprends chaque personne quelle que soit son étiquette communautaire qui croit en Dieu. Mais si l’une d’elle devient partisane et ne prêche que pour sa paroisse en dénigrant ses frères ayant une autre confession, elle renie son Dieu car lui est pour l’amour du prochain.

Ce qui est également bizarre, il n’y a qu’à demander aux pauvres qui font la manche, c’est que ce n’est pas aux sorties des lieux de culte que cela marche le mieux, surtout pas aux sorties des églises. Des personnes vont passer du temps à écouter un gourou qui entre deux délires leur demande d’être bonnes, généreuses, compréhensives, et à peine franchi le seuil de ces lieux saints, elles sont dans l’ensemble le contraire. C’est de la schizophrénie où quoi ?

Les religions rappellent également que la pauvreté, le dénuement et l’humilité te rapprochent du Seigneur.

Et toutes ces masses ne désirent que la richesse, l’opulence et la reconnaissance. Si tous ces pratiquants de culte sectaire se regardaient vraiment en face : Suis-je bon ? Suis-je généreux ? Est-ce que j’aide mes prochains dans le besoin ? Est-ce que je pardonne à ceux qui m’ont offensé ? Suis-je un bon croyant ? Que répondraient-ils sincèrement à toutes ces interrogations.

Les vraies valeurs à défendre, qu’elles nous viennent de Dieu, de la philosophie, ou de l’émancipation, peu importe, doivent être universelles, réalistes et justes afin de permettre à tous les humains de vivre en paix et dans le respect. Le vrai espoir vient du fait que grâce à la possibilité de réguler les populations l’homme n’aura plus besoin d’être son propre prédateur.

Le rejet de l’autre, la peur de l’inconnu, sont dans les instincts de l’humain, ils sont inscrits dans son cerveau primitif. Le racisme et toutes les ségrégations existent.

La meilleure façon de les éradiquer ce n’est pas de faire des lois répressives, qui au contraire des résultats escomptés, risquent de les exacerber.

L’éducation seule peut faire évoluer les choses. La seule répression valable est le blâme de la société pour les individus se laissant aller à ces rejets sans aucune raison valable. La pression de la civilisation pour contenir ces instincts.

Pour changer le comportement inné d’un animal, l’éducation, la patience, seuls permettent un résultat probant. La répression, la violence provoquent l’effet inverse.

Instaurer un débat sur l’identité nationale est en soi un acte de ségrégation et une erreur énorme.

Le nationalisme, fier d’être français, c’est affirmé que l’on peut être con, méchant, bête et que cela n’est pas grave car on est français.

Proposer un débat sur les valeurs qui mènent à l’humanité, à une civilisation où tous les hommes sortiront de l’animalité serait plus judicieux. Les instincts primitifs avaient leur raison d’être dans un contexte où pour la survie, la méfiance était nécessaire.

La nature ou Dieu, a donné à l’homme un cerveau capable de création, d’invention, en contrepartie de sa faiblesse face aux évènements naturels, climatiques, aux prédateurs divers. L’homme nu, sans vêtements, sans armes, sans outils serait voué à disparaître rapidement.

Afin que l’espèce humaine puisse avoir sa chance de perdurer, ce cerveau, qui n’est ni plus ni moins qu’une aptitude pour que cette espèce ait des chances de s’en sortir, lui a été donnée.

L’homme n’est pas plus intelligent que le règne animal mais dispose d’une capacité différente pour sa survie. Les animaux ont dans l’ensemble des capacités suffisantes pour la pérennité de leur espèce et n’ont tout simplement aucun besoin d’avoir un cerveau plus développé.

Etre devenu humain est un stade où l’homme individuellement a éradiqué, grâce à une certaine opulence et à l’éducation, ses instincts purement animal. Tels que : le crime pour prendre à ses congénères ce qu’il convoite (leur nourriture, leurs biens, leurs femmes), le viol pour assouvir ses pulsions sexuelles nécessaires à la procréation.

 

Pour favoriser l’évolution vers une civilisation digne de ce nom il faut tourner la page et remplacer  les églises, toutes ces croyances irrationnelles, démagogues et perverties par une charte universelle de morale rationnelle fondée sur une éthique prônant les valeurs du respect de l’autre, du respect de l’environnement, ce qui est vital pour l’avenir et un partage plus équitable des richesses.

 

Ce que le peuple veut ! Dieu le veut !

 

Le Terrien Universel

 

 

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>