Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

11 articles avec politique

Le droit au bonheur pour tous les français - Les secrets de la réussite

Publié le par LeTerrien

Le droit au bonheur pour tous les français - Les secrets de la réussite

Voici mon premier essai "Le droit au bonheur pour tous les français - Les secrets de la réussite" paru aux éditions Jets d'encre.

Les partis politiques sont aujourd’hui absurdes, archaïques, autocentrés. Ils entretiennent la guerre civile économique apportée par la société de consommation, creusant les écarts entre les classes sociales et entravant leur accès à un bonheur commun. Le verbe haut et la plume affûtée, Gérard Pira dénonce la dérive des politiques français et appelle de ses vœux le peuple à reprendre la parole à laquelle il a droit, et à participer avec lui à une révolution pacifiste, pour agir comme un seul homme pour le bien de l’intérêt commun. À la manière d’un programme politique, il émet également des propositions pragmatiques qui font le pari d’une France nouvelle, basée sur un meilleur partage des richesses et des valeurs que sont le respect de l’autre et de la nature, la justice et l’équité.

Un essai vigoureux et rafraîchissant, dans lequel Gérard Pira rappelle que la création du meilleur des mondes possibles n’est pas une utopie, mais le désir légitime de tous les peuples.

Plus d'infos sur : gerardpira.wix.com/gerard-pira-ecrivain

Publié dans Société, Politique

Partager cet article

Repost 0

PROPAGANDE POUR UNE SODOMIE

Publié le par LeTerrien


Avec la vaseline périmée du P.S. cela risque de faire mal aux français !



poisson_d_avril_91265.jpg



Le P.S. est avec l’U.M.P. l’un des 2 gros partis politiques français. Ses recettes s’élèvent à 50 000 000 d’euros environ dont 23 millions proviennent de l’état, on comprend mieux pourquoi l’U.M.P. et le P.S. sont contre la proportionnelle dans les élections et pourquoi le P.S. sollicite le vote utile (à ses finances, et à éliminer les autres partis de gauche).

Grâce à ces gros moyens, il peut  faire un matraquage publicitaire pendant la campagne électorale, tout le monde  comprendra que  cela est disproportionné et injuste pour les « petits » candidats. Mais en plus une grosse part de leurs publicités ne sont que des promesses virtuelles reprises dans des phrases qui en définitif noient le poisson. Elles sont du même ordre que celles pour des prêts à la consommation « 0 euro de remboursement » en très gros et très gras, et en tout petit on peut lire pendant 3 mois seulement, et le taux d’intérêt est de 19,8% à la frontière de l’usure. Rajoutez les discours qui selon les sondages caressent  les électeurs dans le sens du poil et vous aurez la recette de l’art et la manière d’enfumer les sardines.

Là je peux faire mieux et vous promettre par exemple :

 

La baisse des impôts de 20% pour tous

La baisse de la T.V.A. avec un taux unique à 3%

L’augmentation du SMIG à2000 euros net

La suppression du chômage, des radars sur les routes, des péages sur les autoroutes

Les étés seront chauds  et les hivers pas trop froid

 

Voilà un programme qui l’est beau pour une élection assurée si vous croyez tout ce que l’on vous dit !

La pêche aux voix, surtout des candides est ouverte. Ce n’est pas une pêche à la ligne mais avec des filets gigantesques tirés par l’armada du parti. Si la pêche est miraculeuse il y aura la grande distribution : de ministères, de secrétariats d’état, de postes de conseillers, de directeurs de ceci, de chefs de cela etc…. C’est donc quelques milliers de personnes qui sont prêtes à tout pour que la pêche soit bonne. Mais vous les électrices, les électeurs et les sympathisants du P.S., il faudra vous contenter d’une réalité très amère. Pris dans les filets une fois de plus la sodomie sera profonde. Il sera trop tard et vous devrez vous contenter des oui mais on ne peut rien faire il y a une crise, il y a l’Europe, la météo est mauvaise, bref c’est comme ça et dans 5 ans on vous le promet en fera encore mieux ! Pour nous bien sûr !


HOLLANDE, ce MITTERRAND de l’année 2012, fera encore pire que son mentor. Oui cela est possible car la situation actuelle est bien pire, merci SARKOZY !


Je suis tombé sur un tract du P.S. dans lequel ce parti casse l’U.M.P. au recto à la vue du bilan du quinquennat, là rien à dire, les chiffres parlent d’eux même.

Au verso la propagande des propositions de HOLLANDE qui semble-t-il  vont sauver la France.

Essayons de lire entre les lignes et de voir la teneur réelle des promesses.


1-      Le droit à la retraite à 60 ans : cela est écrit en gros et en rouge. A la suite en petit, tous ceux qui auront toutes les annuités complètes pourront partir à 60 ans, ce qui semble plus que logique. Par contre l’âge légal de départ ne sera pas 60 ans. Toutes les personnes désirant partir à la retraite à 60 ans (à qui ils manqueraient des trimestres) quittent à accepter une décote et qui pourraient libérer des emplois devront continuer à participer à la hausse du chômage des jeunes qui attendent à la porte. Pire encore les personnes de 60 ans et plus en manque de trimestres qui sont en fin de droit ASSEDIC ou au RSA devront avec l’âge légal actuel rester encore plus longtemps dans leur misère.

Et pire que pire, si pour les générations qui ont entre 30 et 55 ans le nombre de trimestre de cotisation nécessaire pour partir en retraite augmente, alors après les travailleurs pauvres on aura droit aux travailleurs vieux, ça c’est HOLLANDE ! Une conception du social et de la justice qui laisse pontois !

2-      La fiscalité favorable aux classes moyennes et populaires : en gros et en rouge. Bravo pour cette formulation qui ne veut rien dire de concret et dont la promesse est aussi vague que le pire flou artistique. En petit l’impôt sur la fortune sera rétabli, à quel niveau ? Peut être à 0,0001%, une fois de plus le capitaine de pédalo ne se mouille pas. En plus si les riches font comme lui et son ex. compagne en 2007, à savoir minimiser dans leur déclaration, dans des proportions faramineuses, le montant de leur patrimoine pour échapper à l’impôt, cette recette prévue finira par couter à l’état.


3-      Donner les moyens à l’école : en gros et en rouge. Après avoir au recto du tract dénoncé les 80 000 suppressions d’emplois de SARKOZY, HOLLANDE propose de créer 60 000 postes. Donc très clairement il aurait supprimé au moins 20 000 postes dans ce domaine. Il est sans contestation possible pour les suppressions de fonctionnaires à un rythme moindre que le liquidateur actuel de la France, mais s’il est au pouvoir il pourra combler son retard.


4-      Appliquer les mêmes règles à tous : en gros et en rouge. HOLLANDE rétablira l’indépendance de la justice. Que ce soit dans l’affaire BEREGOVOY où toutes les autres qui ont éclatées pendant les septennats de la référence politique de HOLLANDE - c'est-à-dire MITTERRAND - tout le monde a pu se rendre compte de la dépendance éhontée du système judiciaire. Les immunités du président et des élus sont scandaleuses dans un état démocratique, là silence radio, on ne fera rien car c’est une justice bien faîte pour les dirigeants. Le parquet ne sera plus aux ordres du garde des sceaux ? Les nominations aux plus hautes fonctions de la magistrature ne seront plus faîtes par le président ? Des mots, des phrases vides d’engagements concrets, c’est un peu facile pour berner le peuple. Les salaires du président et des ministres seront réduits de 30%. Là déjà, il rassure les députés et les sénateurs pas de baisse pour ceux qui doivent le soutenir, un cadeau de Noël  au printemps. Le président et la cour des ministres profitent grave de leurs postes et coûtent très, très chers surtout en réalité avec leurs frais, leurs avantages. L’arbre qui cache la forêt, on réduit les salaires de 30% ? MAIS LE TRAIN DE VIE REEL ne sera pas touché. Quel est le montant réel des frais accordés au président et aux ministres ? Quels sont les avantages dont ils bénéficient ? Ont-ils besoin d’évoluer dans des palais somptueux dignes d’une royauté ? Et SARKO ONE le plus cher et le plus bel avion de président du monde va-t-il plaire à HOLLANDE ? DE LA TRANSPARENCE ET DES VRAIES REPONSES S.V.P.

5-      Baisse des factures de gaz et d’électricité : en gros et en rouge. Si ça ce n’est pas racoleur putain ! Le racolage est interdit par la loi ainsi que la publicité mensongère. En effet écrit en petit, HOLLANDE  lancera un plan d’isolation thermique des logements pour réduire les factures. C’est clair les tarifs de ces 2 énergies qui ont grimpé d’une façon affolante pendant le quinquennat de l’empereur ne seront pas revu à la baisse. A chaque augmentation le P.S.  criait au scandale mais une fois au pouvoir pas question de baisser les tarifs. Non les factures doivent diminuer avec l’isolation des logements à la charge des propriétaires. Une idée géniale des têtes du P.S. pour se foutre de la tête des français.


6-      Soutenir les entreprises et les emplois : en gros et en rouge. Le financement des entreprises par les banques sera exigé. Là cela dépasse les bornes de la décence. Un président avait dit « les français sont des veaux » mais là pour quel animal HOLLANDE et sa bande prennent ils les électrices et les électeurs ? Que peut exiger un état démocratique des sociétés privées ; de respecter les lois sans plus !

7-      Conclusion du tract : en gros et en rouge. SARKOZY laisse une France inégalitaire, en déficit et affaiblie. Avec HOLLANDE rien ne changera si vous avez su lire entre les lignes de ce tract. Une retraite en Corrèze ou dans le Poitou Charente pour ce bonimenteur qui a l’âge légal pour se retirer, qui a déjà trop de trimestres en politique,  pour le malheur de tous !!!

 

 

Le Terrien Universel

 

 

 

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

La grande Messe du P.S.

Publié le par LeTerrien

http://s.tf1.fr/mmdia/i/85/5/francois-hollande-laurent-fabius-segolene-royal-martine-aubry-10379855iikju_1902.jpg?v=2

 

Après VATICAN II, PARIS I.

 

Le concile du P.S. à eu lieu et les pontes du P.S. y sont allés de leur discours pour ensencer leur nouveau pape François II à qui il ne manquait que la mitre pour avoir l'air totalement ridicule. Et tous ces cardinaux d' invoquer le DIEU socialiste François MITTERAND de leur venir en aide, ils pensent certainement que vu le goût prononcé de MITTERAND pour les écoutes téléphoniques, il devait les entendre.

 

Frère Montebourg se voit déjà ministre du " plus gros inconvénient de soeur Ségolène", c'est vous dire à quel point il voyait dans le futur pape François II des défauts et rien que des défauts.


Aujourh'hui il l'apelle François, et il fait allégance à ce con de Flamby tous ça pour que l'éveque d'Autun deviennent Cardinal. Soeur Martine, et soeur Ségolène ne voient plus en François II que le sauveur de l'Eglise P.S., et elles espèrent un ministère. Et dans les discours de ces cardinaux et du Pape François II le même vide sidéral, que dans ceux des dirigeants de l'église Catholique. Beaucoup de bonnes intentions, beaucoup de promesses, beaucoup de phrases qui ne veulent rien dire.

 

Et tout le clergé socialiste d'applaudir, ces dirigeants en quête de privilèges. Pathétique, comique et décevant à la fois ce concile du P.S.
Oser confier son sort à cette episcopa qui a déjà été au pouvoir et qui a déjà fait ses preuves d'incompétences, du goût des magouilles et des affaires, c'est prendre le risque du chaos. Et le choix est cornélien car choisir l'impérialisme de l' U.M.P. et son irresponsable empereur Sarkozy I ce serait l'apocalypse assurée.

 

L'heure est au renouveau en politique. Du sang neuf pour un nouvel élan. Fini l' égémonisme U.M.P.S. qui a trop de casseroles au cul et à qui aucun citoyen normal ne peut plus faire confiance.

 

OSEZ LE NEUF ET LE PROPRE.

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Lettre ouverte aux électrices et électeurs de droite et du centre

Publié le par LeTerrien

 

http://a.imdoc.fr/1/famille/fiat-sathonay-octobre/photo/0453967045/29424915ff/fiat-sathonay-octobre-cox-fond-chateau-img.jpg

 

Électrices, électeurs de droite, de l'UMP ou Front National, en passant par le centre, pour défendre vos idées vous accordez vos votes à une engeance d'hommes politiques, qui en fait vous ment, ne vous respecte pas et dont le seul but est leurs carrières dans des postes privilégiés.

Si vos valeurs, dites conservatrices, sont : l'ordre, la sécurité, et l'image d'une France digne et écoutée dans le monde, je suis persuadé que vous êtes également pour la justice, l'honnêteté, les vertus du travail et que vous êtes contre la misère, la corruption et le gâchis de vos impôts mal employés.

Alors je fais confiance à votre perspicacité et à votre jugement pour comprendre que Nicolas Sarkozy vous a berné sur toute la ligne, et que pratiquement toutes ses décisions et toutes ses actions ont été à l'encontre de vos valeurs et de vos attentes.

 

LE BILAN

  • La délinquance a atteint à ce jour un niveau record. Les prisons françaises sont surpeuplées. Un État où il y a peu de gens emprisonnés, n'est pas un état où l'on fait beaucoup de grâce, mais un état bien gouverné.

    Alors là, on peut dire compte tenu des chiffres que Sarkozy tient le pompon.

  • Ce pouvoir parle beaucoup de réformes et pour cause, tout le monde est conscient qu'il en faut. Mais là aussi c'est un désastre. Que ce soit dans le social ou dans l'économie, toutes les pseudos réformes menées par le gouvernement sont des échecs. Aucune amélioration dans aucun domaine, tous les chiffres en attestent. Les caisses sont vides ! (dixit Fillon).

    Des déficits partout, du budget de l'Etat en passant par les caisses de retraite et de sécurité sociale.

  • Le commerce extérieur est en chute libre (et pourtant Sarkozy voulait vendre le « rafale » à son ami Kadhafi).

  • Le chômage, si l'on arrêtait de nous mentir et de trafiquer les chiffres, est en hausse et atteint des sommets dangereux pour toute la société.

  • Le pouvoir d'achat est en berne, pas en Suisse mais en France, pour la simple et bonne raison que malgré les discours la part belle dans l'économie française est faite aux capitaux au détriment des salaires, sauf ceux des grands patrons qui ont atteint un niveau d'indécence que rien ne peut expliquer ni excuser.

  • Les fermetures inconsidérées de services publics sur le territoire (maternités, hôpitaux, tribunaux, casernes, postes, écoles, etc. ) et la diminution des effectifs de police sont de fausses et de mauvaises économies. Par contre réduire le train de vie de l’État, c'est à dire du Président, des ministres, des élus et des hauts fonctionnaires, ce qui en plus d'être moral, serait plus significatif qu'on ne le pense. Mais là, non seulement il n'en a pas été question, mais on a même vu certaines abbérations, des cigares de M. Blanc aux tenues de grands couturiers de Rachida jusqu'aux voyages incongrus de M. Estrosy et j'en passe et des meilleures.

  • Quant à la place de la France dans le monde, entre le discours de Dakar de Sarkozy plus toutes ses amitiés vite trahies avec les dictatures, elle a considérablement diminué. Les prises de position désastreuses de MAM qui comme d'autres ministres aimait plus les vacances aux frais de la princesse que la tâche quotidienne et ingrate d'un ministre sérieux au travail. Non, la Grande Bouffe, les soirées arrosées de grands crus, tout cela dans un luxe indécent voilà ce que nous a montré ce gouvernement, peu reluisant et surtout qui vous a trompé sans vergogne.

 

Après Chirac, dont on ne saura jamais combien il a culbuté de maîtresses, ni combien il a fait de choses illégales, Sarkozy n'a pas redoré le blason de la droite.

Nicolas Sarkozy et ses troupes, aux vues de toutes ces erreurs commises, se raccrochent désespérément à un argument positif d'après eux, pour sauver la face.

Ils clament haut et fort que la crise financière de 2008 est pour beaucoup dans la situation peu reluisante où se trouve la France aujourd'hui, et que le roi Sarkozy a géré cette crise d'une façon magistrale en sauvant le système bancaire.

 

Quel individu, le plus sot soit-il, n'aurait pas effectué ce sauvetage qui s'imposait d'office ? Et tous les pays ont été obligé d'intervenir et ont fait de même.

Alors mérite : Zéro !

 

Par contre avoir laissé le secteur financier en arriver là, cela est coupable. Depuis, à part des paroles, paroles, paroles, il a laissé faire pour que tout recommence, cela le disqualifie totalement.

Les bonus des traders, les bénéfices et les spéculations financières les salaires et primes des grands patrons, tout ceci a explosé en 2010 .

Rien, mais rien de rien n'a changé et tout le monde s'en rend compte.

Cette crise financière de 2008, partie de la finance états-unienne, dont M. Sarkozy vantait le modèle, est révélatrice d'une crise structurelle bien plus grave de l'économie réelle.

En effet des organismes financiers qui spéculent au niveau planétaire dans une économie virtuelle et qui pour faire encore plus et vite du fric, ont décidé de créer des produits financiers toxiques. A savoir, prêter à des taux élevés à des familles ou à des individus non solvables, cela leur a permis de gagner gros en refilant la patate chaude a des plus naïfs (des banques françaises par exemple) croyant s'en mettre plein les poches.

Le vrai problème, c'est qu'avec une mauvaise répartition des richesses, donc de moins en moins d'individus solvables (qui représentent la demande mondiale) et de l'autre côté des capacités de production grâce aux développement des pays émergents et surtout aux nouvelles technologies par le biais de la mécanisation et de l'automatisation (ce qui représente l'offre mondiale), un déséquilibre s'est créé.

 

Je trouve qu'à droite, en réalité il n'y a qu'une personne qui sorte du lot et qui puisse représenter ses électeurs décemment : c'est Dominique de Villepin, même si personnellement je trouve qu'il ne va pas assez loin et à condition qu'il arrive à oublier sa collaboration chiraquienne pour sortir définitivement la droite de ses travers.

Je tiens également à dire que d'autres personnalités de « droite » en retrait des premières lignes médiatiques méritent le respect de tous.

 

Je pense particulièrement à M. Henri Guaino, conseiller du président, un Richelieu ou un Mazarin qui malheureusement contrairement à ces deux personnages semble avoir beaucoup moins d'influence.

 

Guaino se dit gaulliste et je n'en doute pas. Il comprend bien à priori que la direction d'un pays, dont le but est le bien vivre ensemble, doit trouvé le plus juste équilibre dans ses décisions et ses actions afin d'éviter la lutte des classes.

Peut-être que le problème de M. Guaino, qui écrit les discours de Sarkozy (très beau discours de Toulon sur le capitalisme financier) ne se rend pas compte que le président, après avoir recité la leçon, agit d'une tout autre façon en fonction de ses amitiés, de ses croyances et de son tempéremment.

 

Sarkozy en tant que personne humaine ne doit vraiment pas être mauvais, le problème c'est qu'il est rentré trop jeune en politique et qu'il a eu comme exemples, surtout avec Chirac, une façon de faire de la politique qui n'était que : complots, combines, alliances, mésalliances, trahisons, et que les problèmes étaient traités au jour le jour à l'emporte pièce, sans réflexions à long terme pour l'intérêt de tous, et il répète les mêmes erreurs.

 

Guaino, propre, intelligent, avec de bonnes idées générales en politique, n'est juste qu'un conseiller qui manque de charisme pour faire appliquer ses vues politiques. A chaque fois que je l'ai vu participer à un débat, je ne l'ai jamais vu se dérober aux questions en employant la langue de bois et ceci est si rare dans son camp que cela mérite d'être souligné.

 

Electrices, électeurs de l'UMP, du Front National et du Centre, pour vos valeurs, pour votre avenir, pour votre moralité, pour vos enfants, pour la France, ne donnez plus de chèques en blanc avec vos votes à des guignols.

Et surtout ne privilégiez pas systématiquement vos intérêts financiers au détriment de vos valeurs, et choisissez un candidat digne de vous représenter et de vous satisfaire dans un juste équilibre.

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 > >>