Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

11 articles avec politique

De la vraie politique sinon rien !

Publié le par LeTerrien

http://lamouette.blog.lemonde.fr/files/2011/05/indignés1.jpgLa politique : c'est l'art, la science de gouverner un état. Et tout le monde sait que l'art est difficile et que la science n'est pas donnée à tout le monde.

 

Une politique politicienne de bas étage, une politique partisane, une politique de bazar voilà ce que propose au peuple les dirigeants aux commandes de la France depuis plusieurs décennies. Une politique à même de satisfaire le plus grand nombre d' électrices et d'électeurs ne peut se situer qu'en dehors des partis, qu'au-dessus des partis. Ce que n'arrive pas à faire et ne comprend pas l'engeance politicienne qui depuis trop longtemps dirige la France.

Une politique exemplaire qui peut améliorer les conditions de vie de tous est en fait une synthèse réussie de plusieurs domaines qui régissent la vie humaine.

 

Orchestrer l'écologie, l'économie, la sociologie et toutes les sciences humaines pour aboutir à une symphonie harmonieuse voilà le rôle de la politique.

Or les chefs d'orchestre des grands partis politique français et leur philharmonie nous servent une cacophonie de fausses notes insupportables.

 

L'économie qui est leur grosse caisse, mais aussi leur obsession couvre dans son tapage incessant et assourdissant tous les autres instruments, et le concert qui nous est donné ressemble plus à un bombardement sur un champ de bataille qu'à une symphonie harmonieuse.

 

Cette politique proposée, basée à outrance sur l'économie, ne rime pas avec l'attente profonde des peuples. Si l'économie a un rôle non négligeable sur la qualité de vie humaine, son omniprésence dans les décisions politiques est contre-productive pour le bien-être des humains.

 

L'écologie qui fait doucement son chemin dans les esprits est en réalité le domaine le plus vital, le plus crucial pour une politique responsable. En effet si des mesures courageuses et nécessaires ne sont pas prises par le pouvoir, c'est carrément la vie humaine sur Terre qui peut être remise en question et là riche, moins riche ou pauvre cela ne voudra plus rien dire. Le chaos, le néant nous guette à cause de l'inconscience, la cupidité, l'avidité d'un petit nombre de dirigeants acoquinés avec quelques lobbies, et incapables de diriger le grand orchestre des peuples.

 

L'anthropologie, la philosophie, la métaphysique doivent également tenir une place prépondérante dans l'élaboration d'une politique au service et pour le bien de l'humanité. L'économie dont personne ne peut nier l'importance dans le développement des sociétés doit simplement ne pas aller à l'encontre des intérêts vitaux et majeurs de la vie sur Terre, et ne doit pas non plus supplanter les valeurs éthiques qui seules peuvent mener l'humanité dans le meilleur des mondes possibles.

 

Si l'on observe attentivement la société humaine et que l'on essaie de comprendre, ce que sont les hommes dans leur réalité animale, dans leur réalité d'une espèce qui évolue à la surface de la Terre au milieu d'une biodiversité où chaque forme de vie a sa raison d'être et son rôle à jouer, on constate que les humains sont les plus à même de modifier et de chambouler les équilibres naturels et par voie de conséquence de mettre en péril l'écosystème terrestre. Cet axiome étant mis en évidence, il est impératif que l'écologie prédomine dans la politique.

 

Après cette priorité essentielle il s'agit d'édicter des valeurs et des règles qui vont régir le fonctionnement de la fourmilière humaine. Tous les humains ont des besoins fondamentaux à peu près identiques qui doivent pouvoir être assumés normalement. Disposer d'eau en qualité et en quantité suffisante, avoir accès à une nourriture saine dans une proportion correcte, pouvoir se loger pour se protéger des aléas climatiques, mais aussi pour protéger son intimité, vivre dans la salubrité essentielle pour la dignité et une certaine longévité, profiter à minima des énergies, et à maxima de la culture, de l'instruction, des soins, des transports et de la sécurité, voilà les besoins dont tout être humain ne doit pas être privé si l'on veut parler de civilisation. Tous ces domaines vitaux et fondamentaux sont régaliens et ne peuvent en aucun cas être mis dans les mains d'entreprises privées.

 

En dehors de ces bases communes, les humains ont des différences et des particularités innées qui font la force de cette espèce, mais peuvent aussi lui nuire et l'empêcher de s'épanouir. C'est à la politique de veiller à un juste équilibre, avec un vrai réalisme dans toutes les décisions, une vraie vision du but à atteindre.

 

Dans la société humaine, comme chez beaucoup de mammifères, les individus ne naissent pas égaux. Une hiérarchie naturelle existe, d'un côté les dominants avec des degrés divers et de l'autre côté des soumis avec également plusieurs degrés. Première chose à admettre et à comprendre, faire parti des soumis n'a rien de péjoratif en soi, et faire parti des dominant n'a rien de glorieux. Cela fait tout simplement partie d'un mode de fonctionnement des espèces animales dont nous faisons parti. Le loup auquel l'homme est souvent comparé se déplace en meute, et plus la bande est nombreuse plus il y a de hiérarchie, mais tous ont leur rôle à jouer et tous sont utiles au groupe. C'est vrai, le grand dominant a la meilleure part lors des chasses !

 

Les humains dotés d'un cerveau complexe, d'un coeur et capables de sentiments devraient être capables, sans rejeter cette évidence qu'il faut des chefs, des responsables, donc des personnes qui auront une part plus belle, d'imposer à l'ensemble de la meute que le plus bas dans la hiérarchie puisse disposer du minimum décent afin de pouvoir se targuer d'être civilisé, d'être en république, d'être en démocratie.

 

Autre différence à la naissance : le sexe, mâle ou femelle. Lorsque les hommes ne sont que des bêtes même les femelles dominantes, car chez les femelles existe également une hiérarchie, peuvent subir des atteintes de la part d'un mâle inférieur. Là aussi grâce à la civilisation la politique se doit de faire une place plus équitable à toutes les femmes. Les mouvements féministes qui luttent pour la place de la femme dans la société, au même titre que les syndicats qui défendent le droit des ouvriers, ont vu le jour et sont tout à fait légitimes dans une société dirigées par des mâles dominants qui sont encore dans l'animalité n'ayant pas atteint l'humanisation et qui bafouent tous les jours le droit et la dignité des femmes et des classes laborieuses.

Par contre si des syndicats ou des mouvements féministes sont intégristes et juste dans l'agressivité, ce qui les ramènerait également au niveau de bêtes dans la même animalité que les mâles dominants qu'ils dénoncent, cela n'élèvera pas le niveau du débat et ne fera guère avancer vers une civilisation où le sexe ne sera plus un handicap.

Si les femmes comme d'autres catégories d'individus dans la société ont encore à lutter pour arriver au statut qu'elles méritent ce serait dommage qu'elles deviennent bêtement des hommes. Et que cette différence, provenant de la nature et si importante pour tous, ne soit gâchée au prétexte d'avoir une égalité illusoire. Les mêmes droits, les mêmes salaires, le respect, l'estime, la justice, la protection et la reconnaissance voilà ce à quoi les femmes mais aussi tous les plus démunis ont droit sans aucun doute.

 

Autre différence entre les individus du fait simplement de l'appartenance à l'espèce : l'âge et que ce soit l'enfant, l'adolescent, l'adulte, le vieux ou le très vieux, les besoins, les envies et les possibilités peuvent être totalement différentes.

La couleur de la peau, qui découle simplement d'un atavisme dû à l'implantation des populations dans certaines parties du globe ont amené cette différence. Donc la couleur de peau, pas plus que la couleur des cheveux ou des yeux ne peut donner lieu à une discrimination quelconque. Et tout individu assez con et bête pour être raciste doit être blâmé et surtout éduqué. Car les racistes sont en fait encore bêtement à l'état animal tout comme les mysogines, les intégristes de toutes sortes, religieux, capitalistes, nationalistes, etc.

 

La force physique, les capacités intellectuelles ou manuelles, le potentiel énergétique, la créativité, toutes ces caractéristiques sont acquises ou non à la naissance. Et là aussi c'est à la politique, en intégrant l'anthropologie dans ses réflexions, d'en tenir compte dans ses décisions pour amener un juste équilibre.

 

Enfin, en plus de toutes ces différences innées et qui doivent être prises en compte pour en faire des richesses, les humains vont développer dans l'organisation des sociétés des différences antagonistes : l'appartenance communautaire, la religion, le nationalisme (néfastes pour la paix). L'avancée des peuples vers une civilisation universelle dans laquelle chacun doit avoir sa part de bonheur, si minime soit elle, doit être gérée par la politique, en introduisant de la métaphysique et de la philosophie dans la culture des peuples afin de tracer la voie à prendre.

 

L'économie ne doit se développer qu'en respectant sans dérogation toutes les règles fixées par les domaines essentiels primant sur elle. On réfléchit écologie, anthropologie, philosophie et ensuite les activités humaines encadrées par l'éthique et le bon sens déboucheront sur une économie fleurissante et propre au service des humains et non au détriment des peuples en les esclavageant et en leur faisant courir des risques apocalyptiques.

 

 Il est plus que temps que tous les peuples qui ont pris conscience de la situation chassent du pouvoir toute cette oligarchie aveuglée par ses bons plaisirs et qui sévit depuis trop longtemps.

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Quand le pouvoir du sexe baise le pouvoir d'achat ! Pour en savoir plus, taper 1 pour DSK, 2 pour TRON

Publié le par LeTerrien

 http://media.rtl.fr/online/image/2011/0530/7690832352_de-l-affaire-dsk-a-l-affaire-tron.jpg


Georges TRON, ministre au sein du gouvernement aurait-il perdu la tête pour prendre son pied? Sérieusement les bras m'en tombent !

Les demoiselles sont obligées de prendre leurs jambes à leur cou lorsqu'elles croisent ce séducteur dont un autre organe que la voix semble fonctionner mieux que son cerveau.

Si le cœur a ses raisons, la prostate semble avoir ses besoins que ni la foi, ni la vessie ne peuvent contenir lorsqu'un beau croupion rentre dans le champ de vision de ce membre de l'UMP.

Après Dominique - Nique Nique - haut dignitaire socialiste, voilà Georges Chaude, ministre UMP sur le devant de la scène.

La sexualité semble être une préoccupation plus importante que le pouvoir d'achat pour les dirigeants politiques, il faut dire que lorsque tu as les bourses pleines...

Après la naissance de la petite Zohra sous la présidence Sarkozy, le quinquennat avant son extinction verra l'arrivée d'un autre bébé. Comme tout cela est touchant et prouve que le pouvoir de la France se porte très bien dans sa libido.

Un point positif au moins, car pour le reste le ciel est moins bleu.
Les caisses sont vides, le chômage sans traficottage fait des ravages, la dette se porte bien, nos centrales nucléaires sont les plus sures su monde (S.G.D.G : Sans garantie du gouvernement), la précarité de la France d'en-bas est en pleine croissance, les prisons ont un taux d'occupation que tous les palaces leur envieraient, nos militaires jouent aux soldats en Afghanistan, en Libye, et bien sur en Afrique où ils occupent la scène depuis des décennies, un vrai succès !

Ces derniers temps les dictatures ayant eu des soucis et n'achetant plus assez d'armes à la France, il faut bien liquider les stocks.

Combien coûtent réellement toutes ces opérations ? À priori la peau des fesses. Mais la mission civilisatrice de la France n'a pas de prix.

Les caisses de l'Etat sont vides pour faire du social, pour les services publics.
Mais pour le train de vie du Roi et des privilégiés, mais pour les banques, mais pour jouer au soldat, mais pour les réceptions luxueuses bizarrement elles sont pleines !


Sans doute des caisses à double fond (de la pure magie).

Que c'est beau, mais que c'est beau, et rassurant de savoir que nos chefs vont bien ; sont bien logés, bien nourris, et que leur organe vital se porte comme un charme.

C'est clair la France est un pays où il fait bon vivre, dans le fond il suffit d'être élu.

Le nouveau centre qui affirme qu'il est un parti de gouvernement va présenter un candidat à la présidentielle. A t-il dans ses rangs le prochain dirigeant qui va être dans l'actualité pour ses exploits sexuels ?

C'est pas gagné, car l'UMP et le PS peuvent nous réserver encore des surprises.

En matière de scandales soyons clairs, l'UMP a pris une avance énorme et le nombre des ministres démissionnés atteint des chiffres records.

C'est sûr le PS n'étant pas aux affaires a un handicap dans ce domaine pourtant en son sein sommeil des candidats capables de les concurrencer.

La télé réalité risque d'avoir une très forte baisse d'audience vu la concurrence déloyale que lui fait le monde politique. Et sûr, mais sûr et certain que si l'on mettait des micros et des caméras partout dans les palais et les ministères de la République, les spectacles et les révélations dépasseraient l'inimaginable.

Audience grave explosée garantie et les prix des pubs atteindraient des sommets qui pourraient renflouer les http://www.dna.fr/fr/images/37bf9e16-3319-4910-9d32-e9a8a6bb41e2/DNA_02/Le-Premier-ministre-Francois-Fillon-a-pris-acte-de-la-demission-du-secretaire-d-Etat-a-la-Fonction-publique-(a-droite).-(Photo-AFP).jpgcaisses de Fillon, qui lui n'a pas l'air d'être un filon en or.

Par contre au niveau coupe de cheveux, faut dire qu'il y tient, c'est très important pour lui et il a raison, car franchement en coupe de France il est top !

 

 

 

 

Et E.W, X.B, J.F.C, J.L.B et G.TRON commun, vraiment communs dans leurs coupes.

Dans les années 60 la banane était à la mode sur la tête, en 2011 grâce à George Tronc, elle est descendue sous la ceinture.
Si les chefs ont la banane, le peuple lui doit se contenter des queues de cerises!

VIVE LE FRIC VIVE LE CUL VIVE LA REPUBLIQUE
AMEN !

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Du nucléaire au politique : l'ironie des célébrations de catastrophes ou quand les leçons ne servent à rien.

Publié le par LeTerrien

Il y a 25 ans la catastrophe de Tchernobyl à fait l'effet d'une bombe.

La dangerosité extrême du nucléaire civil n'était plus qu'un discours et devenait une réalité tangible. Cette mise en garde terrible aurait dû faire prendre conscience du danger extrême que courent les peuples avec cette industrie qui joue avec le feu et ne maîtrise pas totalement la sécurité en cas d'accident.

En 2011, deuxième avertissement avec la centrale de Fukushima au Japon. Les dirigeants des pays de la planète ne semblent pas réaliser la gravité de la situation.

Jamais deux sans trois, et le prochain scénario de catastrophe nucléaire pourrait avoir une ampleur d'apocalypse.

Compte tenu du nombre de réacteurs nucléaires (444 ) dans le monde, il suffirait d'un enchaînement de phénomènes naturels ou climatiques imprévisibles (séismes, tsunamis, sécheresses, tempêtes, ouragans, pluie de météorites, etc. …) pour que cette fois là un désastre en chaîne ne soit plus maîtrisable du tout.

Prendre le risque, après deux avertissements significatifs, de continuer le nucléaire est inconscient et dément. De grandes catastrophes naturelles peuvent se produire et éliminer beaucoup d'individus, mais ne remettraient pas en cause la vie sur la planète. Or, avec le nucléaire non maîtrisé, et certes dans le pire des scénarios, on ose imaginer la fin du film.

Pour un confort exagéré d'une petite partie seulement d'individus, qui en plus gaspille bêtement et inutilement l'énergie, le risque pris est inconsidéré pour tous.

Sortir du nucléaire le plus rapidement possible, quitte à changer les mauvaises habitudes surtout des pays riches, est indispensable, et vital et non discutable pour des esprits évolués et responsables.

Il est impensable que pour les intérêts d'un tout petit nombre nos dirigeants ne prennent pas la décision d'arrêter de jouer avec la vie sur terre.

Que toutes les personnes censées et qui ne peuvent plus croire les mensonges qu'on leur vend, ne votent plus pour un élu qui ne s'engage pas clairement pour la fin du nucléaire.

 

 

Il y a 30 ans, le peuple français devait encaisser une autre catastrophe, moins dangereuse pour la survie, mais néanmoins très néfaste pour le bien-être des citoyennes et des citoyens : « l'élection de François Mitterrand ».

Les dirigeants du parti socialiste en fond tout un patacaisse ne sachant pas quoi faire de mieux pour trouver des électeurs.

Mitterrand le premier président de droite, après Vichy et l'Algérie française, qui se présente avec la bannière de « gauche ». Voilà un ex président de la République que les dirigeants socialistes glorifient alors même qu'il n'a rien fait de valable, si ce n'est pour lui.

La République il en a bien profité, pour assouvir sa soif de pouvoir, sa soif de sexe (Tonton aimait ça et tout le monde le sait), sa soif de gloire et de postérité. Examinons ce que ce citoyen au-dessus des lois a fait.

  • A son arrivée c'est vrai, le gouvernement a augmenté les prestations sociales, les salariés sont passés de 40 à 39h par semaine (c'est énorme) puis la cinquième semaine de congés payés. Rappelons-nous du contexte de 1981: le parti communiste était encore assez puissant avec plus de 15% d'électeurs. De plus ce que l'on nomme « extrême gauche » et qui n'est que la gauche et qui n'a rien d'extrême, représentait elle-aussi bon nombre de voix ayant servi à l'élection du président.

Dans ces conditions bien précises, Mitterrand ne pouvait pas faire moins que ces petits coups de pouces pour cette frange de l'électorat. C'est donc le PC et les vrais partis de gauche qui ont obtenu ces résultats.

  • L'abolition de la peine de mort; non seulement ce n'est pas une avancée mais un recul, une lâcheté de la part de Mitterrand, et cela n'a germé dans son esprit que par son envie extrême de passer à la postérité.

Ne plus rendre justice aux victimes et à leurs familles en épargnant des individus qui ont commis des crimes et des atrocités et qui de part leur dangerosité sont irrécupérable pour la société, vous parlez d'une avancée! Surtout qu'au même moment il est fier et le dit dans une interview télé, que la France grâce à lui vend encore plus d'armes de guerre (pour tuer des femmes, des enfants, des innocents), mais ça c'est loin, c'est atroce par contre cela permet d'avoir une balance du commerce extérieur bénéficiaire.

Tu parles d'une mentalité, un intellectuel des mes...

  • Pas d'exécutions capitales officielles. Mais la mort par accidents ou suicides, bien sûr rôdent dans son environnement proche (De Grossouvre – Bousquet – Bérégovoy – Coluche – Jean Edern Hallier) .

Qu'a fait exactement le pouvoir français sous l 'égide de Mitterrand au Rwanda? (rappel : un génocide de 800 mille morts en un mois). Car ce pouvoir était présent là-bas, pourquoi? Il n'a rien vu! il n'a rien fait! On aimerait bien savoir mais là, il y a du confidentiel secret, du Top Secret. Pourquoi? Si tout est limpide?

  • La grande bibliothèque c'est bien, c'est très bien mais enfin ce n'est pas Mitterrand qui l'a payé, et ce n'est pas lui qui l'a faite (encore la postérité).

Si il y avait un peu plus de hauts-fonctionnaires et de journalistes courageux, s'il y avait moins de secrets officiels et officieux en France, on saurait peut-être des vérités pas très glorieuses. Peut-être que le PS ne ferait pas un tapage pour glorifier un individu qui comme d'autres est à oublier à jamais.


Mea Culpa, car moi aussi je me suis laissé rouler, j'ai voté Mitterrand au deuxième tour en 81.

Il n'est jamais trop tard pour se reprendre.

Les dirigeants du PS, et j'insiste, pas les militants ou les sympathisants de ce parti, mais bien les dirigeants en place depuis des décennies ne pensent qu'à reconquérir le pouvoir pour leur situation personnelle.

Se référer à Mitterrand qui aimait la Cul-ture. Avoir pour champion DSK adepte de lux-ure.

Proposer aux primaires Madame Royal et Mr Hollande, tous deux pris en flagrant délit, lors de la campagne 2007, de fausse déclaration de patrimoine pour ne pas payer l'impôt sur la fortune.

D'après eux leur villa à Mougins (Côte d'Azur) ne valait pas plus qu'un pavillon dans la Creuse, de même pour l'appartement à Boulogne (quartier « pauvre » de la région parisienne).

Rendez-vous compte, voilà deux personnages qui briguent la présidence, en se disant de gauche, qui en plus de cette ignominie fiscale ont osé mentir, et sans vergogne aucune, ont dit pour leur défense que c'était leur comptable qui avait pris cette initiative.

Même le plus humble des citoyens sait que lorsque tu fais et que tu signes ta déclaration, tu es le seul responsable.

Martine Aubry la fille de son père, j'y vais, j'y vais pas, quelle envie folle pour ce poste dont de toute évidence, elle sent elle-même qu'elle n'a rien pour l'assumer. Une bonne énarque, bonne pour une place de haut-fonctionnaire, sans plus, peut-être à la culture vu qu'elle aime le rap, même si elle slam tout faux ou peut-être au sport, vu qu'elle aime le foot juste parce que c'est populaire.

 

Le PS pour 2012 fait trop penser à l'équipe de France du Mondial du 2010 à tous points de vue; quelques joueurs avec des qualités sur le papier, des individualités qui se tirent dans les pattes, un capitaine fantoche et une entraîneuse qui n'a rien à envier à Raymond Domenech.

Et le FIASCO de 2012 pour le PS ressemblera en tous points à celui du foot français en 2010.

Que les électeurs socialistes se réveillent avant et ne soient pas désemparés comme l'ont été les supporters de foot en 2010.

Le MJB (Mouvement Justice et Bonheur) leur propose une alternative sérieuse correspondant à leurs souhaits.

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3