Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LES RELIGIONS, sujet de division, alibi pour les guerres!

Publié le par LeTerrien

  religions.jpg

 

 

 

 

 

LES RELIGIONS :

 

Toutes les religions, et surtout les trois principales monothéistes ont un pouvoir sur les masses et ont toujours été impliquées fortement en politique.

Que ce soit le judaïsme, le christianisme ou l’islam, ces religions ont toujours plus ou moins, selon les époques et les endroits, influé sur la politique.

L’être humain, de par sa conception même , du fait qu’il dispose d’un cerveau plus complexe que les autres animaux, qu’il soit capable de réflexions abstraites, d’imagination, de se projeter dans l’avenir et surtout de savoir qu’il peut souffrir et qu’il va mourir, a besoin de spiritualité, qu’elle soit religieuse ou philosophique pour affronter la vie et rechercher de l’espoir.

A la base ces trois religions prônent la bonté, le partage, l’amour du prochain et édictent des commandements avec lesquels tout le monde ne peut être que d’accord.

Mais dans leurs écrits plus insidieusement, on trouve aussi des menaces et pas n’importe lesquelles ; outre l’enfer pour l’éternité pour ceux qui ne suivraient pas à la lettre ce qu’on leur dicte, mais cela pour après la mort (si ça ce n’est pas vicieux et sadique alors ?).

Mais bien sûr du temps du vivant il y a aussi des punitions terribles prévues pour les impies et les mécréants. Cela va des pénitences morales et physiques jusqu’à la torture et l’assassinat. Tu ne tueras point, sauf si tes chefs religieux te l’ordonnent.

 

Les avantages : Le spirituel crée une morale admissible par tous avec des valeurs simples et justes afin que la civilisation avance dans le bon sens.

 

Les inconvénients : Ils semblent nuls et n’apparaissent que lorsque les dirigeants des différentes religions sont intégristes, menteurs, autocrates, mégalos. Les églises des principales religions ont des textes sacrés qui leur servent de référence pour les doctrines qu’elles prêchent. Malheureusement ces textes écrits par des hommes avaient pour but d’impressionner et de soumettre les masses. Alors, afin d’arriver à ce but et certainement croyant bien faire, les écrivains de ces textes ne se sont pas gênés pour affabuler, raconter à leur sauce des invraisemblances et des mensonges.

La Bible, le Coran, la Thora, etc. ont pendant longtemps joué leurs rôles.

Encore aujourd’hui, l’inculture étant toujours trop présente de très nombreux individus croient à ces balivernes. Les dirigeants intégristes de toutes ces églises se servent de ces écrits et de la crédulité humaine pour pousser les peuples les uns contre les autr

L’islam va jusqu’à promettre 14 vierges au paradis des cons à tout musulman qui supprimera les mécréants désignés par elle.

Le christianisme va également fort dans les promesses post-mortem ; rien que la vie éternelle si tu as bien suivi ses règles.

Le judaïsme, avec ses ultras, nous rappelle très souvent la Shoah, et personne ne peut nier les crimes et atrocités nazis.

Mais lorsque le pouvoir intégriste du judaïsme agit comme il le fait en Palestine, c’est-à-dire tue des civils, des femmes, des enfants et avec des armes terribles (des balles spéciales et des gaz), cela le décrédibilise car il montre quelque part qu’il est également capable du pire. Tu ne fais pas à ton prochain ce que tu lui reproches de t’avoir fait. Après le mur des lamentations le mur de la honte !

L’islam intégriste menace sans arrêt avec des fatwas et promet la mort à tous ceux qui oseraient ne serait-ce que critiquer cette religion.

Le christianisme a fait ses exactions en son temps avec les croisades et l’inquisition.

En France en 2011 la religion majoritaire est le christianisme, principalement avec les catholiques.

Le catholicisme est majoritaire en baptêmes mais pas en pratiquants ; les églises sont vides et c’est « heureux ».

Grâce aux sciences et à l’évolution culturelle et sociale, l’athéisme et l’agnosticisme (je crois en Dieu où en la nature mais pas à la religion) ont commencé à s’imposer aux masses.

Je pense que dans l’islam et le judaïsme le même phénomène de désaffection pour la pratique religieuse se produit.

Il faut bien le dire toutes ces religions, ainsi que celles non citées ici, comme l’hindouisme, l’évangélisme et même le pseudo-philosophique bouddhisme ne sont ni plus ni moins que des sectes.

Définition de secte : rassemblement de personnes sous influence de gourous les manipulant en faisant des cérémonials débiles, en leur promettant le bonheur pour leur soutirer leur argent et leur dicter leur conduite.

 

Le Pape, les évêques, les curés, les imams et autres rabbins ne sont que des gourous.

Les quêtes, le denier du culte, les dons aux églises ne servent qu’à soutirer de l’argent. L’encyclique du Pape et les directives des ayatollahs, des rabbins, du dalaï-lama dictent les conduites à leurs fidèles.

La preuve est faite que ces religions ne sont que des sectes puisqu’elles en ont toutes les caractéristiques.

Si l’on n’ose pas les nommer ainsi c’est qu’elles semblent avoir beaucoup d’adhérents et avoir du pouvoir. Le mot secte a une connotation péjorative puisque bien sûr tout cela n’est que de l’arnaque. Pour être clair, les religions dans leurs discours humanistes qui plaident pour le respect et l’amour de l’autre, qui plaident pour un vrai partage des richesses, cela nous sommes tous pour.

Le problème des religions c’est que ce sont des icebergs et la partie immergée est beaucoup plus importante et vraiment dangereuse. Le bon côté qui surnage, et la dictature, l’intolérance et l’hégémonisme qui sont cachés.

On se rend vite compte que les religions ont encore pour le moment une influence forte là où il y a de la pauvreté, de la misère et de l’inculture. Pour que les humains arrivent à vivre en bonne intelligence, il faut éradiquer toutes les sectes qui sont de véritables fléaux.

Et la religion telle que nous la connaissons actuellement sera obsolète.

Elle n’était qu’un mauvais remède pour guérir les sociétés de leurs maux.

Il y a des musulmans honnêtes et bons, il y a des juifs généreux et intelligents, il y a des chrétiens altruistes et humanistes et il y a des athées gentils et éclairés.

Tous les croyants ont le même Dieu, des rituels pour l’honorer (la prière et le culte) et les mêmes demandes. « Inch’allah » ou « Si Dieu le veut », du pareil au même. Alors pourquoi se dire chrétien, musulman ou juif ?

En fait toutes les guerres de religion fomentées par les églises ne sont que des conflits pour l’hégémonisme, pour l’intérêt financier, et la suprématie des uns sur les autres, tout cela pour le bénéfice d’une petite caste de dirigeants. Définir les hommes par leur race, par leur confession religieuse ou par leur nationalité ne peut mener qu’à la haine et au conflit. Proposer à tous les humains des valeurs de pensées, de réflexions et de comportements, qui elles seules pourront mener l’humanité à la paix, au partage, au respect, à une civilisation de sérénité.

Vous les peuples, vous les masses, vous qui croyez en Dieu ou pas ne vous laissez plus berner et manipuler. Défendre becs et ongles les positions de vos églises, de vos Etats, contre le bon sens et contre le reste du monde voilà ce qui empêche la paix de régner sur la Terre.

Il ne faut pas interdire la religion, l’URSS l’avait fait et ce fut un vrai échec.

L’humain a besoin de spirituel, qu’il soit philosophique ou religieux peu importe. On peut croire en Dieu ou en la Nature ! Par contre les églises partisanes sont à éradiquer en les laissant mourir de leur belle mort. En ne leur donnant pas un centimes, et en les ignorant totalement.

A priori Yahvé, Allah, ou Dieu ne font qu’un. Donc tous les croyants ont le même et unique Dieu, tous des frères. Pas plus de cathos que de juifs, que de musulmans, tous des croyants dans le même être suprême.

Les musulmans de France réclament des mosquées. Ils n’ont qu’à aller prier dans nos belles églises qui sont vides. Il n’y a pas si longtemps, trois décennies environ, il était impensable que catholiques et protestants fassent leur messe ensemble dans le même lieu.

Et bien aujourd’hui cela se fait sans problèmes et des messes communes sont faites dans une église ou un temple. Et malgré cela ces lieux de cultes sont presque toujours déserts. Pourquoi ne pas inviter les frères musulmans et juifs. Le vrai œcuménisme !

Je respecte et je comprends chaque personne quelle que soit son étiquette communautaire qui croit en Dieu. Mais si l’une d’elle devient partisane et ne prêche que pour sa paroisse en dénigrant ses frères ayant une autre confession, elle renie son Dieu car lui est pour l’amour du prochain.

Ce qui est également bizarre, il n’y a qu’à demander aux pauvres qui font la manche, c’est que ce n’est pas aux sorties des lieux de culte que cela marche le mieux, surtout pas aux sorties des églises. Des personnes vont passer du temps à écouter un gourou qui entre deux délires leur demande d’être bonnes, généreuses, compréhensives, et à peine franchi le seuil de ces lieux saints, elles sont dans l’ensemble le contraire. C’est de la schizophrénie où quoi ?

Les religions rappellent également que la pauvreté, le dénuement et l’humilité te rapprochent du Seigneur.

Et toutes ces masses ne désirent que la richesse, l’opulence et la reconnaissance. Si tous ces pratiquants de culte sectaire se regardaient vraiment en face : Suis-je bon ? Suis-je généreux ? Est-ce que j’aide mes prochains dans le besoin ? Est-ce que je pardonne à ceux qui m’ont offensé ? Suis-je un bon croyant ? Que répondraient-ils sincèrement à toutes ces interrogations.

Les vraies valeurs à défendre, qu’elles nous viennent de Dieu, de la philosophie, ou de l’émancipation, peu importe, doivent être universelles, réalistes et justes afin de permettre à tous les humains de vivre en paix et dans le respect. Le vrai espoir vient du fait que grâce à la possibilité de réguler les populations l’homme n’aura plus besoin d’être son propre prédateur.

Le rejet de l’autre, la peur de l’inconnu, sont dans les instincts de l’humain, ils sont inscrits dans son cerveau primitif. Le racisme et toutes les ségrégations existent.

La meilleure façon de les éradiquer ce n’est pas de faire des lois répressives, qui au contraire des résultats escomptés, risquent de les exacerber.

L’éducation seule peut faire évoluer les choses. La seule répression valable est le blâme de la société pour les individus se laissant aller à ces rejets sans aucune raison valable. La pression de la civilisation pour contenir ces instincts.

Pour changer le comportement inné d’un animal, l’éducation, la patience, seuls permettent un résultat probant. La répression, la violence provoquent l’effet inverse.

Instaurer un débat sur l’identité nationale est en soi un acte de ségrégation et une erreur énorme.

Le nationalisme, fier d’être français, c’est affirmé que l’on peut être con, méchant, bête et que cela n’est pas grave car on est français.

Proposer un débat sur les valeurs qui mènent à l’humanité, à une civilisation où tous les hommes sortiront de l’animalité serait plus judicieux. Les instincts primitifs avaient leur raison d’être dans un contexte où pour la survie, la méfiance était nécessaire.

La nature ou Dieu, a donné à l’homme un cerveau capable de création, d’invention, en contrepartie de sa faiblesse face aux évènements naturels, climatiques, aux prédateurs divers. L’homme nu, sans vêtements, sans armes, sans outils serait voué à disparaître rapidement.

Afin que l’espèce humaine puisse avoir sa chance de perdurer, ce cerveau, qui n’est ni plus ni moins qu’une aptitude pour que cette espèce ait des chances de s’en sortir, lui a été donnée.

L’homme n’est pas plus intelligent que le règne animal mais dispose d’une capacité différente pour sa survie. Les animaux ont dans l’ensemble des capacités suffisantes pour la pérennité de leur espèce et n’ont tout simplement aucun besoin d’avoir un cerveau plus développé.

Etre devenu humain est un stade où l’homme individuellement a éradiqué, grâce à une certaine opulence et à l’éducation, ses instincts purement animal. Tels que : le crime pour prendre à ses congénères ce qu’il convoite (leur nourriture, leurs biens, leurs femmes), le viol pour assouvir ses pulsions sexuelles nécessaires à la procréation.

 

Pour favoriser l’évolution vers une civilisation digne de ce nom il faut tourner la page et remplacer  les églises, toutes ces croyances irrationnelles, démagogues et perverties par une charte universelle de morale rationnelle fondée sur une éthique prônant les valeurs du respect de l’autre, du respect de l’environnement, ce qui est vital pour l’avenir et un partage plus équitable des richesses.

 

Ce que le peuple veut ! Dieu le veut !

 

Le Terrien Universel

 

 

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

LA SACRALISATION DE LA CONNERIE

Publié le par LeTerrien

  agneau-img.jpg

Pendant la révolution de 1789 le peuple français a voulu faire table rase des privilèges injustes de la royauté et de ses alliés la noblesse et le clergé. L’essor de l’athéisme et de l’agnosticisme ont ouvert la voie de la laïcité. Le « sacré » religieux imposé depuis des siècles par l’église a pris du plomb dans l’aile. La religion en sacrant ses écrits (la bible, les évangiles), ses paroles (la messe, les serments) et ses actes (le baptême, le mariage, l’enterrement), a créé une morale pour diriger le troupeau de moutons ignares. Cette morale était le bâton de berger et tout l’épiscopat chrétien était les chiens de berger. Le berger c'est-à-dire la royauté nourrissait très biens ses chiens et les moutons étaient bien gardés.

Mais un jour le berger qui festoyait de plus en plus a mené le troupeau dans des pâturages où les cailloux étaient nombreux et l’herbe trop rare. Les moutons affamés sont devenus enragés. Les chiens d’habitude si efficaces n’ont pas réussi à empêcher le troupeau de se ruer sur le berger ivre mort de ses richesses.

Dans un premier temps les brebis ont divagué et tout saccagé sur leur passage.

Un berger corse passant par là a vite compris qu’il pouvait récupérer tout un troupeau sans rien ne devoir à personne. Voilà nos moutons repris en main par un maître qui va changer les chiens de garde pour diriger ce peuple bêlant. Le chef de la meute, un gros chien féroce et avide mais très intelligent, s’appelait CAPITALISME. Les nouveaux maîtres tout en changeant de titre, d’empereur à la république, ont conservé ce mastodonte de CAPITALISME qui a fini par prendre le pouvoir et tout diriger. Le berger se contentant de jouir des privilèges énormes qu’il tirait de cette situation.

Pour être sûr que le troupeau soit bien gardé et ne recommence pas à se rebiffer, le berger et son grand chien avaient compris que les moutons accepteraient de  maigres pâturages à condition de pouvoir pâturer des minimas sociaux. Pour mieux les encadrer ils ont sacralisé LA CONNERIE !

Pour ce faire différentes décisions ont été prises :

Divertir le troupeau avec des leurres et des jeux afin de l’abêtir en empêchant les herbivores de cogiter. N’importe quel berger digne de ce titre peut nous expliquer que le problème avec les moutons qu’ils soient de Panurge ou de France c’est qu’ils ont la fâcheuse tendance de se suivre et que si la masse est en panique le berger et ses chiens peuvent être dépassés.

Pour éviter cette situation le féroce CAPITALISME et sa meute vont tout mettre en œuvre pour individualiser chaque brebis. Pour faire croire à ces grégaires qu’ils sont libres, qu’ils ne sont pas si mal que ça et que l’enfer c’est les autres, tous les moyens sont bons et tous les coups sont permis.

Le meilleur d’entre ces moyens, le plus efficace pour mener le troupeau où ils veulent c’est la CONNERIE ! Il faut la rendre « sacrée » pour que les bestiaux la prennent pour le sel de la vie.

Grace aux médias qui sont des bâtons de berger électrifiés, cette connerie va être diffusée sous différentes formes indolores et inodores.

Les pseudos informations ont remplacé les serments de curé !

Beaucoup de jeux pour l’espoir de sortir du désespoir !

Des spectacles pour rêver de sortir du cauchemar !

Du sport pour le transfert en réussite des échecs !

Des débats pour faire croire à la parole et clouer les becs !

Des stars à tous les coins de rue pour éblouir la noirceur !

Cette sacrée connerie une belle invention du prix Nobel des bergers. Si beaucoup de choses ont des limites, la connerie elle n’en n’a pas. Grace à la communication des médias, elle se propage plus vite que la lumière, avec les fans, les supporters, les spectateurs, elle atteint le vide sidéral d’un trou noir.

L’apocalypse prédit pour 2012 est en fait l’avènement de la connerie et la disparition du bon sens.

Les peuples soumis tout comme les moutons bêlants, méritent dans le fond de se faire tondre la laine sur le dos.

Surtout ne changez rien cela pourrait aller mieux !

                                            LES LOUPS ET LES AGNEAUX fable pour les cons.





LE TERRIEN UNIVERSEL



Partager cet article

Repost 0

PROPAGANDE POUR UNE SODOMIE

Publié le par LeTerrien


Avec la vaseline périmée du P.S. cela risque de faire mal aux français !



poisson_d_avril_91265.jpg



Le P.S. est avec l’U.M.P. l’un des 2 gros partis politiques français. Ses recettes s’élèvent à 50 000 000 d’euros environ dont 23 millions proviennent de l’état, on comprend mieux pourquoi l’U.M.P. et le P.S. sont contre la proportionnelle dans les élections et pourquoi le P.S. sollicite le vote utile (à ses finances, et à éliminer les autres partis de gauche).

Grâce à ces gros moyens, il peut  faire un matraquage publicitaire pendant la campagne électorale, tout le monde  comprendra que  cela est disproportionné et injuste pour les « petits » candidats. Mais en plus une grosse part de leurs publicités ne sont que des promesses virtuelles reprises dans des phrases qui en définitif noient le poisson. Elles sont du même ordre que celles pour des prêts à la consommation « 0 euro de remboursement » en très gros et très gras, et en tout petit on peut lire pendant 3 mois seulement, et le taux d’intérêt est de 19,8% à la frontière de l’usure. Rajoutez les discours qui selon les sondages caressent  les électeurs dans le sens du poil et vous aurez la recette de l’art et la manière d’enfumer les sardines.

Là je peux faire mieux et vous promettre par exemple :

 

La baisse des impôts de 20% pour tous

La baisse de la T.V.A. avec un taux unique à 3%

L’augmentation du SMIG à2000 euros net

La suppression du chômage, des radars sur les routes, des péages sur les autoroutes

Les étés seront chauds  et les hivers pas trop froid

 

Voilà un programme qui l’est beau pour une élection assurée si vous croyez tout ce que l’on vous dit !

La pêche aux voix, surtout des candides est ouverte. Ce n’est pas une pêche à la ligne mais avec des filets gigantesques tirés par l’armada du parti. Si la pêche est miraculeuse il y aura la grande distribution : de ministères, de secrétariats d’état, de postes de conseillers, de directeurs de ceci, de chefs de cela etc…. C’est donc quelques milliers de personnes qui sont prêtes à tout pour que la pêche soit bonne. Mais vous les électrices, les électeurs et les sympathisants du P.S., il faudra vous contenter d’une réalité très amère. Pris dans les filets une fois de plus la sodomie sera profonde. Il sera trop tard et vous devrez vous contenter des oui mais on ne peut rien faire il y a une crise, il y a l’Europe, la météo est mauvaise, bref c’est comme ça et dans 5 ans on vous le promet en fera encore mieux ! Pour nous bien sûr !


HOLLANDE, ce MITTERRAND de l’année 2012, fera encore pire que son mentor. Oui cela est possible car la situation actuelle est bien pire, merci SARKOZY !


Je suis tombé sur un tract du P.S. dans lequel ce parti casse l’U.M.P. au recto à la vue du bilan du quinquennat, là rien à dire, les chiffres parlent d’eux même.

Au verso la propagande des propositions de HOLLANDE qui semble-t-il  vont sauver la France.

Essayons de lire entre les lignes et de voir la teneur réelle des promesses.


1-      Le droit à la retraite à 60 ans : cela est écrit en gros et en rouge. A la suite en petit, tous ceux qui auront toutes les annuités complètes pourront partir à 60 ans, ce qui semble plus que logique. Par contre l’âge légal de départ ne sera pas 60 ans. Toutes les personnes désirant partir à la retraite à 60 ans (à qui ils manqueraient des trimestres) quittent à accepter une décote et qui pourraient libérer des emplois devront continuer à participer à la hausse du chômage des jeunes qui attendent à la porte. Pire encore les personnes de 60 ans et plus en manque de trimestres qui sont en fin de droit ASSEDIC ou au RSA devront avec l’âge légal actuel rester encore plus longtemps dans leur misère.

Et pire que pire, si pour les générations qui ont entre 30 et 55 ans le nombre de trimestre de cotisation nécessaire pour partir en retraite augmente, alors après les travailleurs pauvres on aura droit aux travailleurs vieux, ça c’est HOLLANDE ! Une conception du social et de la justice qui laisse pontois !

2-      La fiscalité favorable aux classes moyennes et populaires : en gros et en rouge. Bravo pour cette formulation qui ne veut rien dire de concret et dont la promesse est aussi vague que le pire flou artistique. En petit l’impôt sur la fortune sera rétabli, à quel niveau ? Peut être à 0,0001%, une fois de plus le capitaine de pédalo ne se mouille pas. En plus si les riches font comme lui et son ex. compagne en 2007, à savoir minimiser dans leur déclaration, dans des proportions faramineuses, le montant de leur patrimoine pour échapper à l’impôt, cette recette prévue finira par couter à l’état.


3-      Donner les moyens à l’école : en gros et en rouge. Après avoir au recto du tract dénoncé les 80 000 suppressions d’emplois de SARKOZY, HOLLANDE propose de créer 60 000 postes. Donc très clairement il aurait supprimé au moins 20 000 postes dans ce domaine. Il est sans contestation possible pour les suppressions de fonctionnaires à un rythme moindre que le liquidateur actuel de la France, mais s’il est au pouvoir il pourra combler son retard.


4-      Appliquer les mêmes règles à tous : en gros et en rouge. HOLLANDE rétablira l’indépendance de la justice. Que ce soit dans l’affaire BEREGOVOY où toutes les autres qui ont éclatées pendant les septennats de la référence politique de HOLLANDE - c'est-à-dire MITTERRAND - tout le monde a pu se rendre compte de la dépendance éhontée du système judiciaire. Les immunités du président et des élus sont scandaleuses dans un état démocratique, là silence radio, on ne fera rien car c’est une justice bien faîte pour les dirigeants. Le parquet ne sera plus aux ordres du garde des sceaux ? Les nominations aux plus hautes fonctions de la magistrature ne seront plus faîtes par le président ? Des mots, des phrases vides d’engagements concrets, c’est un peu facile pour berner le peuple. Les salaires du président et des ministres seront réduits de 30%. Là déjà, il rassure les députés et les sénateurs pas de baisse pour ceux qui doivent le soutenir, un cadeau de Noël  au printemps. Le président et la cour des ministres profitent grave de leurs postes et coûtent très, très chers surtout en réalité avec leurs frais, leurs avantages. L’arbre qui cache la forêt, on réduit les salaires de 30% ? MAIS LE TRAIN DE VIE REEL ne sera pas touché. Quel est le montant réel des frais accordés au président et aux ministres ? Quels sont les avantages dont ils bénéficient ? Ont-ils besoin d’évoluer dans des palais somptueux dignes d’une royauté ? Et SARKO ONE le plus cher et le plus bel avion de président du monde va-t-il plaire à HOLLANDE ? DE LA TRANSPARENCE ET DES VRAIES REPONSES S.V.P.

5-      Baisse des factures de gaz et d’électricité : en gros et en rouge. Si ça ce n’est pas racoleur putain ! Le racolage est interdit par la loi ainsi que la publicité mensongère. En effet écrit en petit, HOLLANDE  lancera un plan d’isolation thermique des logements pour réduire les factures. C’est clair les tarifs de ces 2 énergies qui ont grimpé d’une façon affolante pendant le quinquennat de l’empereur ne seront pas revu à la baisse. A chaque augmentation le P.S.  criait au scandale mais une fois au pouvoir pas question de baisser les tarifs. Non les factures doivent diminuer avec l’isolation des logements à la charge des propriétaires. Une idée géniale des têtes du P.S. pour se foutre de la tête des français.


6-      Soutenir les entreprises et les emplois : en gros et en rouge. Le financement des entreprises par les banques sera exigé. Là cela dépasse les bornes de la décence. Un président avait dit « les français sont des veaux » mais là pour quel animal HOLLANDE et sa bande prennent ils les électrices et les électeurs ? Que peut exiger un état démocratique des sociétés privées ; de respecter les lois sans plus !

7-      Conclusion du tract : en gros et en rouge. SARKOZY laisse une France inégalitaire, en déficit et affaiblie. Avec HOLLANDE rien ne changera si vous avez su lire entre les lignes de ce tract. Une retraite en Corrèze ou dans le Poitou Charente pour ce bonimenteur qui a l’âge légal pour se retirer, qui a déjà trop de trimestres en politique,  pour le malheur de tous !!!

 

 

Le Terrien Universel

 

 

 

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0